Année académique 2019-2020 : la Fondation Mapon octroie “la bourse d’excellence” à 14 élèves congolais

Par

La Fondation Mapon a octroyé ” la bourse d’Excellence” l’année 2019-2020 à 14 élèves congolais dont 12 garcons et 2 filles venus des différentes écoles à travers les 13 provinces de la République Démocratique du Congo. La présentation de ces boursiers a eu lieu, mercredi 02 octobre 2019 à l’hôtel Memling de Kinshasa. Beaucoup de candidats mais peu d’élus.

Les élèves bénéficiaires de la “bourse d’Excellence” en ce jour, ont fait des parcours remarquables. Ils se sont distingués dans les différentes options pour être sélectionnés comme meilleurs. Ces élèves sont félicités et encouragés. Cette bourse d’Excellence est annuelle et permettra à l’étudiant de payer ses frais académiques, d’être logé au Home et de subvenir aux besoins personnels. “La jeunesse, est l’avenir de demain. Elle doit être mieux formée, porteuse d’une bonne moralité“, a indiqué le président, initiateur de la Fondation Mapon, Augustin Matata Ponyo. ” Nous nous sommes le produit de la magie de l’éducation, le rôle élévateur de l’éducation “, a-t-il martelé.

Il s’est exprimé par son propre exemple pour donner l’importance à une éducation de qualité. ” J’ai habité dans une maison de paille. Mon père n’était qu’un vendeur et ma mère ne savait ni lire ni écrire mais ils m’ont donné une bonne éducation , c’est une arme la plus efficace. Grâce à cette bonne éducation, j’ai été Premier Ministre. J’ai construit cette Université dans un quartier pauvre“, a-t-il expliqué.

A en croire M. Augustin Matata Ponyo, chaque pays qui veut se développer doit s’investir dans l’éducation de qualité. Les meilleurs sont toujours suivis et sont mis en avant plan. Voilà pourquoi, nous avons décidé de promouvoir les meilleurs pour contribuer de manière significative au développement du pays. A l’Université Mapon, la tricherie est interdite, a déclaré son fondateur. Une fois l’on vous surprend, vous êtes directement renvoyé. Car l’Université est un lieu d’Excellence, de distinction.

Il a en effet, rassuré l’assistance de la qualité d’études, de la prise en charge des étudiants malades et de bonnes conditions l’hébergement des étudiants dans le Home. Le président Matata a saisi cette occasion pour féliciter les parents des boursiers et de les inviter à continuer dans cette élan pour échanger régulièrement avec leurs enfants afin d’aboutir à leurs objectifs et d’accomplir leur mission.

D’une manière générale, la Fondation a réceptionné 157 dossiers venant de 13 provinces, a souligné le coordonnateur de la Fondation, Michel-Ange Lokota Ilondo. Plusieurs critères de sélection ont été mis en marche pour bien organiser cet appel à candidature. 14 élèves seulement ont été retenus dont 2 du Kasaï Oriental, 6 de Kinshasa, 1 de Kwango, 2 de Maniema, 1 du Nord-Kivu et 2 du Sud-Kivu. Pour l’année académique prochaine, une campagne de pré-sélectionné va débuter le 15 janvier 2020 et sera clôturée le 31 mai 2020 pour bénéficier de la bourse de la Fondation Mapon.

Ainsi, les critères de sélection seront les mêmes que ceux de cette année. Daniel Kitukutuku, l’un des boursiers est un élève venu de l’école Mabwidi de la Gombe, qui a obtenu 83% à l’exétat. Il s’est dit très satisfait d’être bénéficiaire de la bourse. Il a encouragé l’initiative pour la formation de la jeunesse congolaise. De son côté, Alphonsine Bulungu ancienne élève au Lycée Bosangani en chimie-Biologie n’a pas manqué de mot pour rendre un hommage mérité à la Fondation Mapon qui réalise des bonnes actions au profit des étudiants congolais. “Je suis fière avec la conviction d’aller plus loin“, a-t-elle dit. Des parents des étudiants boursiers ont également salué l’initiative de la Fondation pour son implication à la jeunesse congolaise.

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
8 − 6 =


Ça Pourrait Vous Intéresser