Au sujet de sa déchéance : Kabund dénonce le parti pris de Mabunda

Par
Le 1er Vice-Président de l’Assemblée nationale, Jean-MArc Kabund dénonce le parti pris de la Présidente, Jeanine Mabunda. Dans une lettre à son endroit et datée du 19 mai 2020, Kabund avance plusieurs arguments.

Selon lui, Mme Mabunda a convoqué hors-délai une réunion du bureau pour statuer sur la pétition relative à sa déchéance. Et de rajouter : “tout en en empêchant, sans fondement réglementaire, un membre du Bureau que je suis d’y prendre part, constitue une grave violation des principes fondamentaux qui régissent notre institution”.

Pour étayer ses propos, il révèle des irrégularités au sujet des procédures et des incohérences en rapport avec les dates. La date du dépôt de la pétition indique le 12 mai tandis que la date de la rédaction mentionne la journée du 13 mai 2020.

“Il convient également de rappeler que, le cachet de votre secrétariat faisant foi, le délai de 72 heures y prescrit a déjà expiré depuis le vendredi 15 mai 2020, date à laquelle vous aviez de façon aussi étranger que curieuse, inscrit cette question au point 4 d’un ordre du jour”, écrit M. Kabund.

Jean-Marc Kabund relève également le problème éthique que pose ladite pétition. En effet, l’un des 62 signataires de la pétition, M. Mpiana Ntumba, a porté plainte contre son initiateur, pour faux et usage de faux.

Bobo

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
23 − 19 =


Ça Pourrait Vous Intéresser