Bukavu : un militant de l’UNC tente de s’immoler pour la libération de Vital Kamerhe

Par

Alors que s’ouvre ce lundi 11 mai à la prison centrale de Makala, le procès contre le directeur de cabinet du chef de l’État, un fait invraisemblable s’est produit à Bukavu, capitale du Sud-est, ce matin.
Un jeune homme, militant de l’Union pour la nation congolaise (UNC), s’est fait filmer, essayant de s’immoler. Selon les témoins, il s’est aspergé de l’essence sur le corps avant de mettre le feu. Ses amis apparemment dans le coup sont intervenus juste à temps pour le sauver. Son corps serait brûlé à près de 40%. Il est, actuellement admis à l’hôpital.

Drôle de façon de soutenir son leader politique dont le procès pour détournement des fonds liés au programme d’urgence des cent jours s’ouvre ce lundi à Kinshasa.
Le Sud-Kivu fait partie des fiefs du président de l’UNC et directeur de cabinet du chef de l’État.

SN

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
3 + 13 =


Ça Pourrait Vous Intéresser