Commission Défense et sécurité : le Ministre de la défense sollicite le soutien du parlement pour faire face aux défis sécuritaires

Par

Le Ministre de la défense nationale, Aimé Ngoy Mukena est revenu ce jeudi au palais du peuple pour répondre aux nombreuses préoccupations sécuritaires soulevées par les élus nationaux membres de la commission Défense et sécurité que dirige Mme Jaynet Kabila.

Devant la presse au terme de cet exercice règlementaire et démocratique, le Ministre Ngoy Mukena a dit qu’il a sollicité le soutien de l’Assemblée Nationale comme l’autorité budgétaire, en vue de faire face aux défis sécuritaires de la RDC plus grand que l’Europe occidentale. C’est dans cette même ligne droite, le Ministre de la défense a signifié qu’il a répondu à plus ou moins 500 questions.

“26 Députés m’ont posé 96 questions et chaque Député a posé en moyenne 5 sous questions, si vous faites le calcul, je devais répondre à plus ou moins à 500 questions… Nous avons rédiger un mémoire contenant les réponses de 96 questions et 500 sous questions”, dit-il.

Dans son élan, il a salué la collaboration qui caractérise ses rapports avec la Chambre basse du parlement dans le noble but d’anéantir tous les groupes armés qui sèment l’insécurité à ce jour. Il ne pouvait pas en dire plus à cause des secrets défense à l’heure où la RDC est attaquée sur plusieurs fronts.

Pour sa part, le Rapporteur de la commission, Juvénatl Munubo Mubi a laissé entendre qu’il y a nécessité de travailler dans la synergie pour venir à bout des groupes armés. Toutes les réponses du ministre seront analysées a-t-il dit à travers les quatre sous-commissions, a déclaré le Rapporteur de la commission défense et sécurité.

“Les prochaines étapes c’est l’analyse approfondie de ses réponses dans les quatre sous-commissions qui vont se réunir à partir de demain et elles en ont jusqu’à samedi pour terminer avec le travail. Et le lundi sous la supervision du bureau nous allons formuler les recommandations par rapport à l’audition du VPM ministre de l’intérieur et la sécurité les deux rapports de l’audition du ministre de la défense et celui de l’intérieur et les deux rapports seront présentés en plénière”, a déclaré Munubo.

En rapport avec la motion envisagée déjà contre ce même Ministre par d’autres Députés, le rapporteur parle d’une démarche parallèle qui n’engage nullement la commission qui privilégie une démarche méthodique et qui entend faire des recommandations pour une solution durable et responsable.

Don Boss

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
12 − 6 =


Ça Pourrait Vous Intéresser