in ,

Commune de Kinshasa : l'espace " la voix du Congo" va accueillir les commerçants du marché central fermé

Situé dans la commune de Kinshasa, l’espace ” la voix du Congo” va accueillir les commerçants du marché central. Ce n’est plus qu’une question de quelques jours, le temps de finaliser l’aménagement des étals.

C’est le bourgmestre de ladite commune, M. Rossy Kiwa a annoncé, jeudi 28 mai, cette décision, sous instruction du gouverneur de la ville.

Cet espace appelé ” la voix du Congo”, était autrefois un terrain de handball et un lieu d’entrainement pour plusieurs sportifs de différentes disciplines. Il est situé au croisement des avenues Kasa-Vubu et Itaga et était appelé autrefois ” Place de la voix du Zaïre”.

Il va devenir, dans quelques jours, un lieu de commerce où seuls les vendeurs de bijoux, des tissages et autres pagnes du grand marché vont s’y installer l’occuper. D’ailleurs, le bourgmestre Kiwa a invité tous les vendeurs concernés de s’enregistrer à la maison communale de Kinshasa. Cette opération d’enregistrement est nécessaire à l’attribution des tables.

Une solution momentanée…

“C’est une solution palliatif”, a expliqué le bourgmestre de la commune de Kinshasa. Il a toutefois rassuré que tous ces commerçants regagneront leur lieu d’activité habituel, après les travaux de modernisation du marché central. Cette autorité municipale a également confirmé que l’espace en question sera aménagé pour recevoir momentanément et gratuitement les commerçants du grand Marché.

Selon toujours ses dires, une minime contribution leur sera demandé afin de rémunérer l’entreprise qui a aménagé l’espace. Elle a réalisé des travaux d’assainissement et de curage des caniveaux, des conditions obligatoires pour installer ce marché temporaire.

En effet, le marché central est fermé depuis le confinement de la commune de la Gombe par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka. Et cela, pour éviter la propagation de l’épidémie de la Covid-19 dans la capitale.

L’arrêt des activités du marché central est aussi l’occasion pour l’autorité urbaine de conduire des travaux de réaménagement, de modernisation et d’assainissement de cette espace d’échanges. Avec l’objectif de rendre agréable, vivable ce lieu de négoce.

À cette initiative, les Kinois ont opposé au Gouverneur la question des vendeurs du marchés. Raison pour laquelle des décisions ont été prises pour déplacer les vendeurs vers certains marchés, ou des terrains aménagés à travers les communes de Kinshasa et Barumbu.

Perpetue Luk

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Assemblée Nationale : l'UDPS juge le remplacement de KABUND "inopportun"

Assemblée Nationale : Ève Bazaiba tient à une loi spécifique en faveur des personnes vivant avec handicap