COVID-19 : de faux désinfectants signalés sur le marché

Par

Des faux produits désinfectants circulent sur le marché et peuvent être à l’origine des conséquences incalculables sur la santé et la sécurité des consommateurs.

C’est M. Jérôme Sekana, directeur général de l’agence Galaxie Médias, agence conseil en communication de la société Angel Cosmetics qui a mis en garde la population à ce sujet. Et, par la même occasion, il a dénoncé ces fabricants. Il a par la même occasion alerté la population et le gouvernement congolais sur cette situation de contrefaction.

C’était à l’issue d’une conférence de presse que Jérôme sekana a animé, mercredi 27 mai 2020 à l’hôtel Africana Palace. Il a profité de l’occasion pour expliquer à la population comment utiliser Bactigel et le gel hydroalcoolique produits par Angel Cosmetics. Tout en rassurant que ces deux produits certifiés par l’OCC tuent les microbes à 99,9% et sont à usage externe.

Le DG de l’Agence Galaxie Media, a aussi attiré l’attention de la population sur ces deux désinfectants qui sont des produits inflammables. Il a invité la population à la prudence après leur utilisation avec l’interdiction de fumer. Et conserver hors de la portée des enfants tout en évitant le contact avec les yeux et le feu.

Aussi, les prix des produits Angel Cosmetics n’ont pas changé sur le marché malgré la dépréciation de la monnaie nationale. Les gels hydroalcooliques se vendent auprès des revendeurs à 1000 FC pour 60 ml, à 3500FC pour 350ml, à 5000FC pour 500ml et à 9800FC pour 1L.

Rappelons que le gel hydroalcoolique est utilisé pour le traitement hygiénique et la désinfection des mains propres et sèches. Il est recommandé d’appliquer une dose de produits en frottant les mains, poignets, espaces interdigitaux, pourtour des ongles. Et ce, pendant 30 secondes au moins jusqu’à évaporation de la phase alcoolique. Pour le savon liquide Bactigel, il faut se rincer les mains avec beaucoup d’eau.

Angel Cosmetics a profité de l’occasion pour rappeler qu’elle reste déterminée à accompagner le gouvernement congolais pour le bien-être de la population dans diverses situations.

Dès l’annonce de la déclaration du premier cas de l’épidémie à Kinshasa, Angel Cosmetics a remis 300 tonnes de ses désinfectants pour aider les congolais de se protéger contre cette maladie. Et, les actions de cette société de droit congolais n’a pas encore fini de poser des gestes caritatifs à l’endroit de ses nombreux consommateurs.

Perpetue Luk

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
18 ⁄ 1 =


Ça Pourrait Vous Intéresser