Covid-19 en RDC : UNFPA appuie 70 maternités en matériels de protection et de contrôle des infections

Par

Dans le cadre de la riposte contre le coronavirus en RDC, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) lance une nouvelle croisade contre la propagation de cette pandémie dans 60 maternités de la ville-province de Kinshasa et dans 10 autres des provinces affectées.

A travers cette action, l’UNFPA met à la disposition des sages-femmes, infirmiers, anesthésistes et médecins, des matériels de protection et de contrôle des infections(PCI) dans 70 maternités très fréquentées par la population. Et par conséquent à haut risque de contamination aussi bien des personnels de santé que des femmes enceintes et leurs nouveau-nés.

Ce don estimé à plus de 308.700 USD a pour objectif de protéger la force de travail des prestataires de soins. Mais aussi renforcer la confiance des usagers sur le caractère sein des maternités. Ce don veut permettre également d’assurer que nul ne meurt en voulant donner la vie ou en aidant les femmes à donner la vie.

« Nos maternités doivent être suffisamment épargnées du Covid-19 afin que les femmes ne meurent en donnant la vie et le personnel soignant au premier rang de la lutte soient bien protégés contre la pandémie » a déclaré le Représentant de l’UNFPA en RDC, Dr Sennen HOUNTON au personnel soignant de l’hôpital général de référence de N’Djili.

Cette activité qui a commencé le 1er juin 2020, a déjà couverts 25 maternités de la ville-province de Kinshasa. Et cela, après la formation récente de 120 sages-femmes en prévention et contrôle de l’infection en collaboration avec le gouvernement, la commission PCI du CMR-Covid-19, l’OMS et SCOSAF.

Objectif, zéro transmission du Covid-19 dans les maternités

A en croire le Représentant pays de l’UNFPA, cette action permet de doter les formations sanitaires identifiées de thermomètres frontaux à infrarouge, de combinaisons de protection avec capuche, des masques chirurgicaux et des équipements réutilisables comme les tabliers de protection en PVC, les lunettes de protection rigides, des gants mais aussi des kits lave-mains, du savon, la solution hydroalcoolique entre autres.

L’UNFPA dote également lesdites formations sanitaires et leurs espaces publics de kits de désinfections tout en réservant des kits de dignité aux personnes vulnérables touchées par la maladie.

Selon l’UNFPA, les femmes enceintes avec des maladies respiratoires sont à traiter en toute priorité et avec rigueur due au risque élevé de suite obstétricale défavorable. Mais aussi, les unités ou services de soins prénatals, néonatals et maternels sont à séparer des cas identifiés de COVID-19. L’objectif, pour l’UNFPA, est de réaliser l’objectif de zéro transmission du COVID-19 dans les maternités.

Génie Mulobo

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


Ça Pourrait Vous Intéresser