Covid-19 : « la prorogation de l’état d’urgence est nécessaire » (Mwanza Singoma, député national)

Par

Ce samedi 20 juin 2020, les deux Chambres sœurs du parlement ont voté la prorogation de l’état d’urgence sanitaire. La population congolaise dans son ensemble, reste incrédule face à cette cinquième prorogation.

Réagissant immédiatement après le vote, Mwanza Singoma, élu du territoire de Nyiragongo, a signifié la nécessité de cette prorogation, en passant en revue des arguments économico-financiers par rapport à cette crise sanitaire. A l’en croire, il y avait nécessité de proroger l’état d’urgence. « La prorogation de l’état d’urgence est nécessaire bien que la partie économique est pénible », a-t-il déclaré. Et ce, avant de rassurer sur l’évaluation de cette prorogation d’ici une quinzaine des jours.

Pour ce Député national, il est normal que la population manifeste son mécontentement. « On comprend bien que cette prorogation à nouveau de l’état d’urgence n’est pas souhaitée par les populations, selon les échos que nous recevons. Les gens souhaitent le déconfinement mais nous pensons qu’il faut quand même rester prudent parce que la menace du COVID-19 est bien réelle ».

Cet élu du peuple qui est en même temps, Président provincial de la Fédération des Entreprises du Congo a laissé entendre que la saison sèche facilite la propagation de cette pandémie meurtrière. D’où, argumente-t-il, il est important de voter pour cette prorogation de l’état d’urgence afin de pouvoir permettre à l’équipe de riposte de continuer à suivre l’évolution de cette maladie.

Cependant, Mwanza Singoma, pense qu’on ne devrait pas s’engager dans cette voie en mettant fin à l’état d’urgence dès lors que la pandémie se propage à grande échelle. « Nous sommes tout à fait conscients et nous comprenons que ce n’est pas facile pour les populations qui vivent au jour le jour de devoir subir ces restrictions. Mais qu’est-ce qui se passerait si tout à coup nous avions une épidémie qui prenait encore plus d’ampleur ? Je ne pense qu’on ne peut pas de manière responsable nous engager dans cette voie-là. La prorogation de l’état d’urgence est nécessaire bien que la partie économique est pénible. Sur base des recommandations de l’équipe de riposte nous pourrions réévaluer cette décision d’ici une quinzaine de jours », conclut-il.

La prorogation de l’état d’urgence qui vient d’être votée par les Députés et sénateurs va entrer en vigueur à partir du 21 jusqu’au 4 juillet 2020 après promulgation par le Président de la République .

Don Boss

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
15 − 7 =


Ça Pourrait Vous Intéresser