in

Culture : Godelive Kasangati représente la RDC à la biennale africaine de la photographie à Bamako

Neuf mois sont passés depuis la fin de la Master Class photographie à l’Académie des Beaux-Arts et Godelive Kasangati caresse de grandes ambitions. Elle a continué à participer aux ateliers et formations de sa filière et s’est beaucoup améliorée dans la prise de photo.

Elle sait pertinemment bien que c’est en exposant ses œuvres qu’elle pourra arriver à se perfectionner. Il y a quelques semaines, elle était à la biennale de Lubumbashi « PICHA », un mot swahili qui signifie “image”. A peine rentrée à Kinshasa, elle est en route pour Bamako où elle aura la lourde responsabilité de représenter la RDC à la biennale africaine de la photographie.

La 12e édition de « Les Rencontres de Bamako » se tiendra du 30 novembre au 31 janvier 2020. La biennale africaine de la photographie va accueillir près de cinquante mille visiteurs, cent à deux cents artistes exposants et plus de trois cents professionnels. Le gouvernement malien ainsi que l’ambassade de France soutiennent cet événement.

C’est une opportunité de révéler des photographes africains de talent à travers cette exposition. Il y aura au programme des expositions, des concerts photo, des projections, des conférences, Master class, des formations et des ateliers. « J’ai été tenace pour arriver au bout de ma formation. Je me suis beaucoup améliorer dans la photographie. C’est une grande fierté de représenter la RDC à ces rencontres de Bamako », nous a confié Godelive avant de s’envoler pour la capitale malienne.

Godelive Kasangati tire son inspiration de sa propre vie et de son environnement. « J’illustre ce que je ressens depuis mon enfance. Mes émotions et sentiments. Le divorce de mes parents m’a beaucoup marqué. Cette frustration a créé en moi une solitude et une angoisse. Je partage avec le monde mon histoire », dit- elle. Et d’ajouter : « Je veux que les gens sachent qui je suis réellement. Il est de fois difficile au monde extérieur de comprendre ce que vit un artiste. J’ai vécu toute ma vie cachée ».

Il convient de signaler que les rencontres de Bamako sont la principale manifestation consacrée à la photographie contemporaine et aux nouvelles images en Afrique.

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Kinshasa : la réhabilitation des routes endommagées par la pluie pourrait démarrer ce week-end

Kinshasa : Gentiny Ngobila propose un budget 2020 de 911 milliards de francs