Ebola : la Présidence prend la supervision de la riposte, le Ministre de la Santé Oly Ilunga démissionne.

Par

Le ministre de la Santé, Oly Ilunga démissionne de ses fonctions. Il vient de notifier le Président de la République Félix Tshisekedi par  une correspondance datée de ce 22 juillet. 

Selon le ministre démissionnaire, l’une des raisons principales de son départ résulte de la décision du Président de la République de placer la conduite de la riposte à la maladie à virus Ebola sous sa supervision directe.

Tirant ainsi les conséquences de votre décision de placer la conduite de la riposte à l’épidémie de la MVE sous votre supervision directe, et anticipant la cacophonie préjudiciable à la riposte qui découlera inévitablement de cette décision, je viens par la présente vous présenter ma démission de mes fonctions de Ministre de la Santé“, conclut Oly Ilunga dans sa lettre au Président Félix Antoine Tshisekedi.

Hormis ce constat, le Ministre de la Santé du gouvernement Tshibala évoque un autre enjeu qui est celui de l’introduction d’un nouveau vaccin. Il s’insurge ouvertement contre la mise œuvre d’une nouvelle expérimentation en RDC. « Le vaccin actuellement utilisé dans le cadre de la cette épidémie est le seul qui a démontré son efficacité et qui donne une protection immunitaire en dix jours. Il serait illusoire de croire que le nouveau vaccin proposés (…) puisse avoir une incidence déterminante sur la lutte contre l’épidémie en cours », écrit-il. 

Oly Ilunga démissionne en pleine crise dans la gestion du Virus Ebola. Il compte deux ans à la tête de ce ministère et aura été celui qui a travaillé dans la riposte à la 9è épidémie de l’Équateur. 

Ebola sévit dans les provinces du Nord-Kivu et l’Ituri depuis près d’une année déjà. La 10è apparition de l’histoire dans l’histoire de la RDC. Le cumul des cas a dépassé 2000 personnes atteintes et fait plus de 1000 morts.

Bahatiquement

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
16 × 22 =


Ça Pourrait Vous Intéresser