Elikia Mbokolo: ” la vraie indépendance de la RDC est arrivée le 17 mai 1997 “

Par

La RDC célébré le 17 2019 la journée consacrée à “la révolution et des forces armées congolaises“. Pour le professeur d’histoire et ancien chroniqueur de la Radio France Internationale (RFI), Elikia Mbokolo, le 17 mai devrait être considéré comme la vraie journée de l’indépendance du Congo.

Même si la RDC ait connu son indépendance le 30 juin 1960, elle n’est devenue réelle que quelques années plus tard.  En 1960 c’est l’indépendance juridique, en ce sens que la Belgique reconnaît au moins sur le papier, que le Congo ne lui appartient plus “, renseigne le Pr Elikia Mbokolo. Une indépendance de décor, pour les photos, pour la musique…mais, la vraie indépendance vient le 17 mai 1997, lorsque le maréchal Mobutu est chassé comme un voleur… », rappelle-t-il.

Pour lui, la RDC d’aujourd’hui, est dans la dynamique de cette libération mais il s’interroge, tout de même, sur ce que les Congolais vont faire de cette libération au cours des deux décennies à venir afin que la RDC trouve sa grandeur.

Cependant, il n’est pas d’accord avec ceux qui attribuent cette victoire à l’héros national Laurent Désiré Kabila, porte parole de l’AFDL et ancien Chef de l’État congolais. « L’une des fautes graves de la politique congolaise, c’est d’attribuer les grands changements de ce pays à des individus, le 17 mai 1997, ce n’est pas Laurent Désiré Kabila qui a chassé Mobutu, c’est le peuple congolais », martèle-il.

Anciennement célébrée comme fête de la libération en référence à l’entrée à Kinshasa de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), coalition rebelle qui avait fait chuter le maréchal Mobutu, les Congolais vont désormais, célébrer chaque 17 mai la fête de la révolution et les Forces armées de la RDC.

Don Bos

2 Comments
  1. michel.botale12@gmail.com 3 mois ago
    Reply

    C’est pathetique pour le congo d’etre doté des professeurs qui ne pensent qu’à leurs poches.
    Donc nous aussi devrions fêter nos anniversaires de naissance qu’à la date ou nous avions pris conscience de prendre notre vie ,avenir en main? Parceque nous naissions sous dépendance des autres , attribution de nom , acte de naissance , choix d’habitation, d’habillement, nourriture toujours eux jusqu’à devenir un petit peu adulte et se prendre en charge , pourtant nos dates d anniversaire reste toujours celles dont nous n’avions jamais décidés.

  2. Kigo 3 mois ago
    Reply

    Il faut un référendum pour une question aussi capitale que ça. Le 17 mai est pour les vrais Congolais, un jour de l’OCCUPATION, la date du début du GÉNOCIDE CONGOLAIS. Une âme sans conscience n’est que, ruine de l’âme. Honte à M. MOKOLO.

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
20 − 12 =


Ça Pourrait Vous Intéresser