Genre : Acofepe forme les femmes journalistes sur la gestion éditoriale et journalisme en ligne

Par

Dix journalistes ont débuté une formation, ce lundi 01 juin, sur la gestion éditoriale et le journalisme en ligne. Cette formation qui se déroule en la salle polyvalente maman Losako dans la commune de Ngiri-Ngiri est l’initiative de l’ Association Congolaise des Femmes Journalistes de la Presse Ecrite (Acofepe).

L’Acofepe a organisé cette activité grâce au financement de l’agence suédoise de coopération internationale au développement (Sida) et de l’USAID, avec l’assistante technique d’Internews.

Par ailleurs, à cause de la présence de la Covid-19 à Kinshasa, les formateurs ont reparti les 40 journalistes, prévu au total pour cette formation, sur 3 jours. Lundi 01 juin, la session a réuni 10 journalistes ; puis le second jour (02 juin) 15 journaliste et le dernier jour, 15 autres journalistes à nouveau.

Avant le début de ladite formation, le président de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), Kasonga Tshilunde a souligné l’opportunité d’une telle formation. ” Cet atelier vient renforcer les capacités des journalistes dans la gestion éditoriale de l’information principalement celle ayant trait au Covid-19 et à l’actualité”, a-t-il dit. Et de rajouter : ” il est important que le journaliste soit formé à de nouvelles possibilités, aux enjeux de l’heure des médias en ligne pour son développement”.

Quant à la présidente de l’Acofepe, Mme Grâce Ngyke Kangundu, elle a donné un double objectif de la présente formation. Primo, celui de préparer les participantes à la fonction de rédacteur en chef avec une perspective Genre. Et deuxièmement d’améliorer leurs compétences dans l’utilisation du Web comme nouveau support d’informations. Bref, il s’agit ici de renforcer in fine le leadership féminin dans les rédactions de la presse tant écrite qu’électronique.

Le représentant d’Internews, Godefroid Bwiti a mentionnée que cette formation s’inscrivait dans le cadre de leur projet de renforcement des capacités des médias sur l’aspect genre.

Des applications importante pour les journalistes web

Un des formateurs en la personne de Patient Ligodi, responsable du site www.actualité.cd, a souligné l’importance de la culture numérique. “Le digital offre sur le plan éditorial des possibilités extraordinaires. Il y a plusieurs manières d’envisager les informations quand on veut développer une gestion éditoriale”, a expliqué M. Ligodi. Pour lui, il faut définir l’ éditorial en fonction des nouvelles habitudes et des évolutions digitales.

À l’en croire, le digital offre des possibilités telles que l’organisation d’évènements, la conception et la diffusion de Newsletter, la création de contenus sponsorisés… “Il suffit d’être connecté pour gagner”, a-t-il fait savoir.

Il a profité de l’occasion pour partager quelques bonnes pratiques. Comme l’utilisation de certaines applications et programmes importants : wave Pad, notability, sound cloud, garage band, Lips, logolicious, kinemaster, lightroom, life 360, head liner,…

Pour sa part, Mme Clarisse Museme a expliqué comment doit fonctionner une bonne gestion éditoriale. Celle-ci consiste à planifier et superviser la création et la diffusion des contenus médiatiques. Elle a également donné les qualités d’une bonne rédactrice en chef. Pour elle, elle doit avoir de solides aptitudes intellectuelles, une bonne capacité de direction, de la rigueur, etc.

Quant à Mme Nanou Ngindu de l’Ucofem, elle s’est appesanti sur la notion de genre dans les rédactions.

Perpetue Luk

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
26 × 4 =


Ça Pourrait Vous Intéresser