in , , ,

Grève des enseignants brisée : les parents ont pris leur responsabilité

Durant le week-end, parents d’élèves et gestionnaires d’écoles ont trouvé une “solution intermédiaire” pour briser, enfin, la grève des enseignants. Naturellement, les cours ont repris dans de nombreuses écoles publiques de Kinshasa. Les échos nous parvenus de certaines d’entre elles confirment la présence des enseignants dans les salles de classes. Ce matin, les parents en envoyé ou accompagné les enfants à l’école. Sur la base du “compromis” trouvé durant le week-end, ils étaient sûrs que cette fois-ci serait la bonne.

Si la gratuité n’est pas remise en cause, il a été précisé qu’elle s’applique uniquement à l’enseignement de base, c’est-à-dire à l’école primaire.

Le seul couac est que l’ancien cycle d’orientation (1ere et 2eme secondaires) ou mieux 7 ème et 8 ème, comme on dit depuis peu, est considéré par certains comme le prolongement de l’école primaire et devrait ainsi être classé dans la tranche de l’enseignement “gratuit”. Le hic, c’est que les 7 ème et 8 ème sont organisées dans les écoles secondaires. Pour les gestionnaires de ces écoles, il serait difficile d’appliquer deux modes de gestion à ces deux degrés d’enseignement. Solution trouvée dans ces écoles : on applique à l’ensemble ce qui est appliqué aux élèves des humanités.

Tout est bien qui finit bien ou presque. On aura ainsi gaspillé 30 jours de cours pour rien alors même que la rentrée scolaire est intervenue le 04 octobre, avec un mois de retard sur le calendrier ordinaire.
30 jours au cours desquels syndicats d’enseignants et gouvernement ont passé leur temps à radicaliser leurs positions et au cours desquels les enseignants semblaient vouloir jouer aux extrémistes.

Conscients de leur responsabilité envers les pauvres enfants pris au piège, les parents ont décidé de mettre fin à la chienlit. Pendant que les cours ont repris, syndicats et gouvernement peuvent poursuivre leurs conciliabules pour trouver des solutions aux problèmes pendants. Et, ils sont légion. Sur ce coup les “supporters” restent silencieux, pendant que parents et élèves peuvent enfin de respirer.

N’tombo Lukuti

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Foot: Moïse Moni Della, nouveau président de l’AC Nkoy Bilombe de Kindu

Conseil d’Etat: rentrée judiciaire en présence du chef de l’Etat