in , ,

Ilunga Ilunkamba annonce l'élaboration d'un programme multisectoriel afin d'atténuer les effets du COVID-19

Pour faire face au spectre de la récession économique qui se profile à l’horizon, le Gouvernement a entrepris l’élaboration d’un Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des effets du Covid-19. Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Premier ministre et chef du gouvernement de la RDC l’a annoncé en marge de la plénière de ce mercredi 6 mai 2020, tenue dans la salle du Congrès du palais du peuple, consacrée à l’audition du Premier ministre sur la question d’actualité formulée par François Nzekuye, sur la gestion du coronavirus et ses conséquences économiques et sociales.

Au plan budgétaire, Ilunga Ilunkamba a fait savoir à la représentation nationale que le gouvernement entend particulièrement améliorer l’allocation des ressources par la reconnaissance de la prééminence des dépenses contraignantes telles que les rémunérations et des dépenses prioritaires relatives à la santé et la relance de l’économie sur les autres dépenses.

« Au regard du contexte délétère des finances publiques, le Gouvernement envisage la rectification de la loi de finances pour l’adapter à la réalité nouvelle. Ainsi, les travaux d’élaboration d’un Collectif budgétaire ont été lancés en vue de la présentation de ce dernier au Parlement avant la fin de la session en cours », a déclaré Ilunga Ilunkamba. C’est pourquoi, martèle-t-il, ” le Gouvernement a entrepris l’élaboration d’un Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des effets du Covid-19 qui s’articule autour de trois axes prioritaires”.

Il s’agit principalement de la surveillance au covid-19 et le renforcement du système de santé à travers un projet holistique et efficace de prise en charge de la maladie ; le soutien à la stabilité macroéconomique et à la relance de l’économie à travers la mise en œuvre des mesures d’appui aux activités économiques indispensables et susceptibles d’atténuer le choc du à la pandémie, d’encadrer les secteurs productifs ; l’atténuation de risques et le soutien aux populations à travers des mesures et actions devant répondre aux besoins minimum des populations pendant la période de crise.

À cette occasion, le Chef du gouvernement était accompagné de certains membres de son exécutif qui ont profité pour répondre à certaines préoccupations émises par la représentation nationale.

Don Boss

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

COVID-19 : le cumul de 797 cas n'effraie pas les Kinois

FNSCC : Dominique Mukanya remplace le cardinal Ambongo