Ilunkamba et les élus du Kongo-Cental ont abordé le dossier “scandale sexuel”

Par

Le dossier Atou Matubwana et Cie a fait partie des sujets abordés entre le Premier ministre Ilunga Ilunkamba et le caucus des Députés Nationaux, provinciaux et Sénateurs originaires du Kongo-Centrale. C’était ce lundi 07 octobre à la Primature.

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba n’est pas resté indifférent face au dossier Atou Matubwana. Avec les élus de cette province, ils ont parlé du scandale qui a touché le sommet du Kongo-Cental. Il y a quelques mois, le vice-gouverneur était au cœur d’un scandale qui a circulé sur les réseaux avec l’assistante du Gouverneur Atou Matubwana.

Le Premier ministre et les élus de cette province ont aussi évoqué le problème d’infrastructures qui freine le développement du Kongo-Centrale et la cessation de travail à la Congolaise des voies maritimes (CVM). Dans cette entreprise du portefeuille, des agents sont en grève et réclameraient plus de 20 mois d’arriérés de salaires. Une situation qui perturbe le train train quotidien des populations de cette province.

Le caucus des élus du Kongo-Cental. (Photo Primature)

Les élus de cette partie du pays espèrent ainsi trouver des solutions appropriées aux problèmes exposés auprès du Chef de Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Ce dernier a même a instruit le Ministre du Portefeuille d’engager des pourparlers avec les Syndicalistes des agents de la Congolaise des voies maritimes. Aussi, promet-il au nom du Gouvernement central, de doter cette société publique de sa propre drague du bief maritime Moanda-Kinshasa. Question de rendre la “CVM” autonome financièrement.

Bahatiquement

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
22 + 14 =


Ça Pourrait Vous Intéresser