in , ,

Insécurité à Kinshasa : Gentiny Ngobila expédie des Kulunas à Kaniama-Kasese pour une reconversion

“Sur instruction du chef de l’Etat, désormais tout kuluna qui sera arrêté ira soit en prison pour celui a commis des crimes soit à Kaniama-Kasese dans la province du Haut-Lomami pour cultiver le champs”, a annoncé le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila. Il s’adressait ainsi aux 300 jeunes identifiés comme délinquants communément appelés “Kuluna” et appréhendés par les services de la police. C’était le lundi 2 novembre au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au terrain flamboyant dans la commune de la Gombe.

L’autorité urbaine n’a pas caché sa joie face à la concrétisation de cette décision du chef de l’Etat. En même temps il a exprimé sa profonde peine de voir des congolais détruire la vie de leurs frères congolais. Pour ce faire, le chef de l’exécutif provincial a appelé les médias à vulgariser son appel à la dénonciation pour une ville de Kinshasa sans kuluna.

Le général Jean-Pierre Kasongo du service national, présent à la cérémonie, a également exprimé sa volonté d’aider la ville et la police nationale congolaise à encadrer ces jeunes désoeuvrés. il en a profité pour rappeler à tous la mission du service national qui consiste en l’encadrement de cette jeunesse, tout en les dotant d’un enseignement utile par la formation et la discipline. Ces jeunes inciviques viennent en appui au service national. Ils seront utilisés pour des travaux de champs, de maçonnerie, de charpenterie, de menuiserie après une formation appropriée.

Les 300 jeunes envoyés à Kaniama-Kasese ont été arrêtés avec 529 autres délinquants. Ces 829 malfrats ont été neutralisés dans le cadre de l’opération Kifa Kiyo. Et la police a pu mettre aussi la main sur 104 machettes. Pour la plupart, ils ont été interpellés en flagrant délit. Parmi eux, il y a des récidivistes et des condamnés à des travaux forcés dans des récentes audiences foraines.

Perpétue Luk

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Côte d’Ivoire : “le scrutin n’a pas été crédible”, selon Denis Kadima et sa mission électorale

Moïse Katumbi à Kinshasa après près de 5 ans d’absence