in ,

Journée Internationale de la Famille : Béatrice Lomeya invite les familles au dialogue

Le 15 mai de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale de la Famille. Cette année cette journée est placée sous le thème ” Familles dans le développement Copenhague et Beijing +25″.

Pour sa part, la ministre d’Etat, ministre du Genre, Famille et Enfant, Béatrice Lomeya a adressé un message à la nation congolaise à propos de cette journée. A travers ce thème, a expliqué Mme le ministre, la famille est invité à participer pleinement à l’atteinte des objectifs de développement durables, conformément à la Déclaration de Copenhague et
du programme d’actions de Beijing.

Elle a fait savoir que la célébration de l’édition 2020 se fête dans un contexte où l’humanité entière fait face à la crise sanitaire et sociale la plus difficile de ces dernières décennies dues à la pandémie de la Covid-19. Elle a invité les familles à plus de dialogue pour éviter l’accroissement des violences domestiques afin de préserver blé climat de paix indispensables aux enfants en ce temps de confinement.

D’après la ministre, cette journée offre l’occasion de mieux faire connaître les questions relatives à la famille ainsi que les processus sociaux, économiques et démographiques qui affectent. ” La journée nous incite à réfléchir sur la possibilité de mettre en place une politique cohérente en faveur de la famille afin de réduire les inégalités”, a-t-elle dit. A l’en croire, l’acuité dans la famille met en évidence l’importance de l’adoption des politiques sociales protégeant les personnes et les familles les plus vulnérables.

Béatrice Lomeya a saisi cette occasion pour rappeler la nécessité de respecter les mesures barrières préconisées par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le ministre de Santé et les autres autorités du pays, dans le seul but de limiter la contamination et la propagation de la maladie pour ainsi sauvegarder nos familles de cette pandémie qui n’épargne personne.

Ainsi, pour promouvoir la famille, assurer la stabilité et sa protection beaucoup d’efforts ont été fournies par la prise en compte, dans la loi fondamentale du pays, des préoccupations liées à la famille et à l’éducation de l’enfant, la révision du code de la famille en 2016 de manière à diminuer des dispositions discriminatoires à l’égard de la femme et les violences perpétrées dans le cadre familial et la mise en place du ministre du Genre, Famille et Enfant.

Perpetue Luk

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Flash: Pétition contre Jean-Marc Kabund: des wewa apparemment combattants de l'Udps manifestent à l'instant devant les grilles du palais du peuple.

Fin de cavale : Daniel Massaro aux arrêts