Kamerhe est en détention préventive, mais pas le covid19

Par

24 nouveaux cas confirmés de covid19 hier mercredi 08 avril 2020. C’est le chiffre le plus élevé de cas confirmés en RDC depuis le premier cas enregistré le 10 mars dernier.

Cette information n’a suscité aucune réaction des Congolais, occupés à ergoter sur les démêlés judiciaires de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’État. Ce dernier est placé depuis hier soir en détention provisoire à la prison centrale de Makala, par le parquet près la cour d’appel de Matete, dans le cadre de l’enquête sur le présumé détournement des fonds du programme des 100 jours du président de la République.

Les Congolais n’ont peut-être pas non plus appris qu’aucun mort du coronavirus n’a été enregistré hier, ce qui est une très bonne nouvelle. Les Congolais ne savent peut-être pas également que 119 patients du covid19 sont en bonne voie d’une possible guérison et que le nombre de guéris est resté le même que 24 heures plus tôt, soit 10, depuis la découverte du premier cas confirmé.

De nombreuses Kinois rassemblés au parquet général près la cour d’appel de Matete pour voir de visu l’arrivée de Vital Kamerhe

Les chiffres d’hier sont, d’une certaine façon, plutôt encourageants. Si 24 nouveaux cas ont été confirmés portant le total à 207 cas, cela pourrait induire que les tests effectués sont plus nombreux et mieux ciblés. On rappelle en effet que mardi dernier, l’équipe de riposte contre le covid19 avait fait état de 51 cas «suspects» particulièrement suivis. Il est possible que les 24 nouveaux cas confirmés d’hier fassent partie de ce groupe de 51 cas «suspects».

Ces chiffres devraient retenir l’attention des Congolais pas seulement ceux de Kinshasa, mais de tout le pays, sur la nécessité de respecter les gestes barrières dont la distanciation sociale pour éviter la propagation du covid19 en RDC. On a, malheureusement, constaté hier que de nombreuses personnes ont fait le déplacement du parquet général près la cour d’appel de Matete situé à la 4ème rue Limete résidentiel. Tous voulaient voir de visu l’arrivée de Vital Kamerhe qui devait y être entendu dans l’affaire qui défraie la chronique à l’heure actuelle. Si un seul des curieux spectateurs d’hier au parquet général de la cour d’appel était porteur du covid19, on peut compter des dizaines de contaminés dans 14 jours.

Mona Kumbu

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
23 + 17 =


Ça Pourrait Vous Intéresser