in , ,

Kasaï : Le gouvernement provincial accusé d’être à la base d’une crise de maïs à Tshikapa

Le prix de maïs a connu une hausse vertigineuse depuis maintenant trois semaines à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï. Vendu à 12.000 FC soit 6$, un seau de maïs, communément appelé ” Meka “, se négocie actuellement à 20.000 Francs Congolais soit 10 Dollars américains.

Cette situation inquiète une grande partie la population de Tshikapa qui ne sait pas à quel saint se vouer afin d’acheter une quantité importante de maïs qui peut combler les besoins leurs familles. Selon les opérateurs économiques de place, la rareté de cette denrée alimentaire de première nécessité est causée par ” la multiplicité des taxes par les autorités provinciales. “

Devant la presse locale, le député provincial Léon Mudilele a accusé ouvertement le gouvernement provincial d’être à la base de cette hausse vertigineuse de maïs à Tshikapa. À l’en croire, ” le gouvernement provincial du Kasaï a multiplié des taxes, notamment celle qui concerne le passage des maïs de la ville de Tshikapa vers d’autres provinces de la République Démocratique du Congo.”

Cet élu du peuple révèlent que les opérateurs économiques venant de Kinshasa achètent une grande quantité de maïs à Tshikapa laissant les consommateurs locaux en difficulté. Suite à une crise économique qui s’installe petit à petit dans cette partie de la République Démocratique du Congo, la population du Kasaï lance un sos aux autorités provinciales afin que le maïs qui est le principal produit agricole utilisé localement soit revu à la baisse.

Elie Ngandu

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

RDC : ce que révèle le rapport de l’ONU sur l’agression Rwandaise

Foot-RDC : Qui est Jean-Claude Loboko, nouveau Coordonnateur Technique du TP Mazembe ?