Kinshasa : 289 personnes interpellées dans une kermesse

Par

Ils étaient au total 289 personnes dont 109 femmes et 180 hommes à se retrouver dans une même Kermesse avec mépris total des mesures d’état d’urgence sanitaire instaurées par le Président de la République pour limiter la propagation de la Covid-19 en RDC. L’opération a eu lieu dans la nuit du 26 au 27 juin à Kinshasa dans la Commune de Kasavubu.

Ces interpellations étaient suivies des saisies de plusieurs biens dont des chaises en plastique, des matériels de sonorisation et autres objets utilisés par les propriétaires des stands de cette Kermesse bien connue des kinois.

Malgré les prorogations, 5 déjà, de l’état d’urgence instaurées depuis le 24 mars par le Président Tshisekedi lui-même, plusieurs personnes ne se gênent pas de violer ces mesures vitales d’intérêt public. Ils se retrouvent par fois en grand nombre dans des lieux de jouissance à l’insu des autorités et sans respect de distanciation sociale et autres mesures barrières.

Pourtant, le Chef de l’État avait interdit les rassemblements en milieu public de plus de 20 personnes. Il avait aussi imposé la fermeture des bars, des terrasses, des écoles, des égalise, des universités, la réduction du nombre des passagers dans les transports en commun. C’était pour réduire le risque de propagation de la covid19, laquelle a déjà contaminé 6.827 personnes et tué 158 personnes à travers le pays.

Bahatiquement

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =


Ça Pourrait Vous Intéresser