Kinshasa a célébré la femme africaine

Par

Chaque 31 juillet, le monde célèbre la Journée Internationale de la femme africaine. Cette année, cette la femme africaine a réfléchi sur le thème : “Célébrer les victoires partielles “.

Réunis dans la salle de conférence internationale du Ministère des Affaires Etrangères, les membres du Gouvernement et de la Société civile, les représentants des partenaires financiers se sont penchés sur le sous-thème choisi par la République Démocratique du Congo, ” Promouvoir la paix : Garantir les victoires des femmes “.
La meilleure façon de célébrer les victoires, selon la ministre du genre, Mme Chantal Safu, c’est d’améliorer la paix, la consolider, intensifier la sensibilisation et plaider pour une présence paritaire de la femme dans tous les secteurs de la vie. Pour cela, Mme la Ministre vise comme première cible à sensibiliser, la jeunesse féminine particulièrement celle universitaire.

Pour Mme Awa, représentante de l’ONU/Femme en RDC, elle a estimé que la Journée Internationale de la femme africaine est une occasion, un cadre d’échanges entre Africains, gouvernements et partenaires sur les contraintes majeures à leurs biens ainsi qu’au développement de l’Afrique. Il s’agit également de créer une opportunité et de capitaliser les réalisations accomplies en faveur de l’égalité de sexe et renforcer les débats autour des droits des femmes.
La journée internationale de la femme africaine a été célébrée pour la première fois à Dakar, au Sénégal en 1977 à l’occasion du premier congrès de l’organisation panafricaine des femmes.

Génie Mulobo

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
5 − 1 =


Ça Pourrait Vous Intéresser