Kinshasa : Forte audience de la RTNC … pas pour le covid19 mais pour Kamerhe et consorts

Par

Le procès le plus attendu de l’ère Tshisekedi estampillé “État de droit”, s’est ouvert ce lundi à Kinshasa et a été diffusé en direct par la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), la chaîne nationale. Ce procès oppose le Dircab du président de la république et ses co-accusés au ministère public dans l’affaire de détournement présumé des fonds publics alloués au programme d’urgence des 100 premiers jours de Félix Tshisekedi.

  • Ce procès a soulevé une grande émotion et suscité beaucoup d’attentes sur l’ensemble du territoire national. Il a été observé de l’engouement dans la plupart des villes du pays notamment Kinshasa, Bukavu et Goma. L’attrait pour ce procès était tel que la population a oublié l’existence du Covid-19 et sa progression en RDC et à Kinshasa en particulier.
  • La majorité des postes de télévision installés dans les salons de coiffures, les commerces… étaient tous branchés sur la RTNC, qui avait l’exclusivité de la diffusion.
  • Ce procès était au centre de tous les débats. Des discussions des rues à celles des transports en commun, en passant par celles des réseaux sociaux.
  • Par ailleurs, Kinshasa oublie de plus en plus la menace du Covid-19. À part le masque que les populations brandissent juste pour tromper la vigilance des forces de l’ordre, on observe de moins en moins les gestes barrières telles que la distanciation sociale.
  • L’accès à la commune de la Gombe reste règlementé.
  • La difficulté des transports en commun contraint les kinois à se passer de la distanciation sociale. On les voit se frotter les uns contre les autres pour espérer gagner une place à bord des taxis et taxis-bus.
  • Le taux de la devise américaine était de 1 dollar pour 1800 et 1870 Franc congolais, selon les quartiers de Kinshasa.

Bahatiquement

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
30 − 28 =


Ça Pourrait Vous Intéresser