Kinshasa : Kabund débouté, 20 ans pour Mukuna et plus de 5000 cas confirmés de covid19

Par

Plus de 5000 cas de covid-19 en RDC selon l’équipe de riposte. Malgré cela, la population refuse de respecter les gestes barrières. “Tout va bien”, selon les kinois. Ils gardent leurs masques en main et ne les mettent que pour faire face aux éléments de la police.

Les embouteillages sont réapparus surtout aux barrières donnant accès à la commune de la Gombe. La population kinoise se rue toujours dans les morgues accentuant les risques de contamination au coronavirus. Les membres des différentes familles se jettent sur les cercueils comme auparavant, pour pleurer leurs morts.

Et à côté de cela, Jean-Marc Kabund n’est plus 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale. La Cour Constitutionnel qui siégeait en matière de contrôle de constitutionnalité a jugé sa requête recevable mais non fondée.

La mort du juge Yanyi fait toujours débat à Kinshasa. La famille du juge conteste la version officielle du gouvernement en rapport avec le résultat de son autopsie. Elle renseigne que le rapport publié par le ministre de la justice a été falsifié.

L’Évêque Pascal Mukuna risque 20 ans de prison pour viol, 2 ans pour menace ainsi qu’une amende de 1.500.000 FC « pour détention illégale des documents parcellaires ». C’est le résumé du réquisitoire du Ministère public à son encontre.

Il est est en détention préventive à la Prison Centrale de Makala depuis le 14 mai 2020, et ce, consécutivement à la plainte, de madame Mamie Tshibola. Cette dernière l’accuse de « viol, détention illicite des documents parcellaires et de menaces de mort ». 

Le taux du dollar par rapport au franc congolais a haussé. 1 dollar aujourd’hui est l’équivalent de 19450 FC.

Génie Mulobo

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
26 − 14 =


Ça Pourrait Vous Intéresser