Kinshasa : la Covid19 reléguée au second plan !

Par

Malgré la progression alarmante des statistiques sur l’évolution de l’épidémie du coronavirus déclaré depuis le 10 mars en RDC, les habitants de Kinshasa, capitale du pays semblent préoccupés par la recherche de leurs pains quotidiens que par le danger que représente le coronavirus. Cela s’explique par leurs méfiances vis-à-vis des mesures d’hygiène édictées par les autorités pour endiguer la progression de la Covid19.

Dès les premières heures de ce lundi 8 juin, les arrêts de bus et autres coins de la capitale étaient pleins de monde. C’est la reprise de plusieurs activités économiques suspendues en début de l’épidémie. Sans respect de distanciation sociale et des masques portés aux manteaux pour dissuader les agents de l’ordre.

Alors que les chiffres galopent, les habitants de Kinshasa manifestent de plus en plus d’intérêt sur d’autres sujets que celui de la Covid19. Ce lundi, l’attention était focalisée sur l’entretien du président de la République avec le caucus des élus de l’udps sur la désignation du remplaçant de Kabund au poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Les Kinois étaient aussi occupés par l’arrivée au parquet général de Matete de Madame Mengi, la collaboratrice de Hamida Shatur, l’épouse du Dircab du président. Cette interpellation s’inscrit dans le carde du procès 100 jours en-cours.

Par ailleurs, il y a eu d’autres informations qui ont rappelé le danger et l’existence de la menace Covid19. Comme l’arrivée sur le sol congolais d’une délégation de l’Union européenne pour appuyer la riposte.

La twittosphère congolais était triste ce matin à cause du décès de Pat Emery Olenga, l’un d’analyste politique très populaire sur réseau social.

Il y eu aussi la descente sur les points d’entrée dans la commune de la commune de l’inspecteur provinciale de Kinshasa, Sylavno Kasongo. Ce dernier s’y est rendu pour s’enquérir de la situation sur terrain et s’informer sur les rumeurs qui font état d’un relâchement des agents commis au contrôle des entrées et sorties à la Gombe.

Par ailleurs, la commune de Limete est depuis deux semaines environ, devenue l’épicentre du coronavirus à Kinshasa selon le rapport du comité multisectoriel de la riposte.

Dans un autre registre, les Kinois font face aux effets indésirables du coronavirus dans l’économie congolaise. Le taux de la devise américaine continue son ascencion. Aujourd’hui, il a atteint dans certains coins, 1930 FC le dollar. Ceci a influencé fortement les prix des biens et services sur le marché.

Bahatiquement

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =


Ça Pourrait Vous Intéresser