in , ,

Kinshasa : un gouverneur qui réhabilite une route "grâce à sa bonne foi"

L’avenue Kikwit, long de 3.5 km, traversant les communes de Kalamu, Makala, Lemba et Limete, sera bientôt réhabilité après le lancement des travaux effectués le jeudi 6 août, annonce la page Facebook officielle de l’Hôtel de ville. Mais aussi curieux que cela puisse paraître, il est indiqué dans cette communication que cette avenue, “oubliée depuis l’indépendance, sera cette fois construite grâce à la bonne foi de l’actuel gouverneur“.

Bonne foi du gouverneur ? Mon oeil ! De quoi parlez-vous ? Un acte de charité ou quoi ?Donc, pour construire la ville, il nous faut sa bonne foi ? Sa bonne humeur ? Pourquoi l’avons-nous élu alors ? En plus pour 3.5 km, il nous faut une cérémonie en grande pompe ? “, commente, étonné, Patson. “Ce n’est pas par bonne foi. C’est une obligation. On ne peut pas dire à un juge qu’il a présidé un procès par sa bonne foi. Non! “, compare Musimbwa. Et à Daniel de rappeler que le gouverneur a lancé depuis une année les travaux d’une partie de l’avenue et pont Bongolo sans jamais que les travaux ne commencent.

Pour des Kinois, cette communication voudrait laisser croire que tout dépendrait du bon vouloir du gouverneur, nonobstant le fait que la ville, à travers la direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK), perçoit des taxes et impôts susceptibles d’assurer son entretien. Drôle de perception quand-même.

SN

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Budget 2020 : La Cour des Comptes sollicite du financement pour établir ses rapports

Alassane Ouattara solidifie l'Afrique des «papas présidents à vie»