in , ,

La gestion de l'UDPS échappe-t-elle à Félix Tshisekedi ?

Aussitôt investi 5ème Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi s’était conformé à la loi en démissionnant de ses fonctions de président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). À sa place, Jean-Marc Kabund, qui assumait les fonctions de Secrétaire général, avait été nommé président ai .

Depuis le départ de Félix-Antoine Tshisekedi de la tête du parti, la formation politique créée le 15 février 1982 semble nager dans des eaux troubles. Parti présidentiel, l’UDPS ne semble pas rendre à son “fils” devenu chef de l’Etat, les honneurs dus à ses fonctions.

Au contraire, le nom du parti est lié à des faits dénoncés hier par ses dirigeants alors dans l’opposition. Il y a quelques jours, un certains Tshiswaka, responsable de l’UDPS/Kasumbalesa, dans la province du Haut-Katanga, a occupé la Une de l’actualité nationale.

A la tête de ce qu’il appelle “Base bilanga“, le sieur Tshiswaka avait transformé le poste frontalier de Kasumbalesa en une zone sans maître où lui et ses poulains faisaient la loi. Il a même été accusé de percevoir des taxes en lieu et place des services étatiques.

Des miliciens en formation ?

Le jeudi 27 août, le parti présidentiel faisait encore l’actualité avec la découverte des jeunes gens formés dans une concession à Kingabwa, dans la commune de Limete, à Kinshasa.

Selon des sources sécuritaires, ces jeunes formés à l’art militaire dans une structure nommée “Gardiens de la paix pour Fatshi” suivaient une formation à l’insu des autorités politico-militaires du pays. Les mêmes sources renseignent qu’ils ont été recrutés par un membre de la Maison Civile du chef de l’Etat.

Certes, Félix-Antoine Tshisekedi, en sa qualité de chef de l’Etat, est au-dessus de la mêlée, mais politiquement il reste l’autorité morale de l’UDPS. Du coup, d’aucuns s’interrogent sur le silence dans lequel s’enferme Fatshi en rapport avec tous ces faits qui secouent ce parti qui l’a porté au sommet de l’Etat. Pourquoi ne peut-il pas prendre le devant pour interpeler tous ceux qui noircissent l’image de ce parti ? Ce parti pour lequel son père Étienne Tshisekedi a donné sa vie.

RKM

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Augustin Kabuya : " Le professeur Bob Kabamba n'est pas sincère "

Gentiny Ngobila réconforte 18 familles victimes d’un incendie à Barumbu