” Le gouvernement devrait arrêter de nous mentir avec des cas que lui seul voit et connait” (Bienvenu, quado à Kinsuka)

Par

Depuis le 28 mars, la population ville de Kinshasa vit avec la menace permanente du covid19. Cette cohabitation forcée avec ce virus a, sans surprise, ralenti l’activité économique de la ville. Les personnes tenant des petits commerces, vendant dans les marchés connus ou à la sauvette ou encore ceux exerçant des petits boulots de rue sont les plus touchées. Lisapo leur donne la parole.

Bienvenu est quado (personne installée dans les artères de Kinshasa pour dépanner les voitures des particuliers en cas de crevaison de pneu, ndlr) dans le quartier Kinsuka dans la commune de Ngaliema. Les Kinois qui empruntent l’avenue du Tourisme ne pourront pas le rater le jour où ils auront besoin d’un dépanneur.

Âgé d’une vingtaine d’années, Bienvenu est tous les jours fidèle à son poste et gère un service de quado. Interrogé au sujet de la présence du covid19 à Kinshasa, Bienvenu reconnaît que cette maladie existe dans le monde et qu’il se transmet par la salive et que l’on peut l’attraper aussi au contact d’une main contaminée. Mais, poursuit-il, « je ne crois pas que cette maladie est chez nous et je pense que le gouvernement devrait arrêter de nous mentir avec des cas que seul lui voit et connait »

Son seul souci c’est son activité économique car, depuis la déclaration de l’Etat d’urgence et du confinement de la Gombe, Bienvenu dit rencontrer d’énormes difficultés. « Je réalise moins de recettes parce que la circulation des voitures a sensiblement diminué. Avec comme conséquence logique, une baisse de crevaison de pneu », explique-t-il. Pour preuve, poursuit-il, ” avant le confinement, je pouvais réaliser, par jour, des recettes allant entre 40.000 et 50.000 franc congolais soit entre 20 et 35 dollars américains”. Depuis l’arrivée du covid19 à Kinshasa, Bienvenu assure qu’il peine à atteindre 20.000 franc congolais (environ 11 dollar américain). “La situation est vraiment difficile», déplore-t-il.

Sa prière est que le gouvernement puisse trouver des solutions concrètes pour l’aider à relancer ses activités.

La RDC a enregistré par ailleurs 78 nouveaux cas positifs de Covid-19 en date du 11 mai 2020 dont 62 à Kinshasa et 16 au Kongo Central. 3 nouveaux décès et 5 nouvelles personnes guéries ont été signalées par l’équipe de riposte. Le cumul est désormais de 1102 cas dont 44 décès et 146 guéris.

Ludo Bopey

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


Ça Pourrait Vous Intéresser