Le Stade des Martyrs s’apprête à accueillir le “lider maximo”

Par

Les travaux au Stade des Martyrs pour les obsèques d’Etienne Tshisekedi vont bon train. Ce cadre, choisi pour accueillir ces funérailles officielles, a nécessité quelques travaux de rénovation en vue de l’exposition de la dépouille de l’ex-premier ministre.  

Le corps de Tshisekedi le père arrive en RDC ce jeudi 30 mai en provenance de Bruxelles où il était décédé le 1 février 2017. C’est dans ce cadre que les autorités congolaises se préparent pour lui offrir des hommages dignes d’un ancien Premier ministre. 

Tout a commencé par la présentation des membres du comité d’organisation le 23 mai à l’issue d’un point de presse organisé à l’hôtel Memling. Cette rencontre a permis d’officialiser le programme du déroulement de ces obsèques et aussi de lancer les différentes équipes chargées des travaux sur terrain. 

“Et ce mardi 28 mai, au moins 50 % des travaux de nettoyage et rénovation du site semblaient avoir été réalisés”, renseignent des sources proches de cette organisation. De l’extérieur à l’intérieur du stade des Martyrs de la Pentecôte, les équipes sont en plein travail d’aménagement. 

Des effigies du “Lider Maximo” avec son slogan phare « le peuple d’abord » et ses deux doigts en l’air, signe de victoire constituent l’essentiel du message sur les affiches couvrant l’extérieur comme l’intérieur du Stade. Dans l’antre du stade, on y trouve également des affiches et autres supports de communication avec la même accroche : ” Le peuple d’abord”. Aussi, les catafalques, les estrades, le podium, etc. sont également en pleine installation. 

L’armée aussi est en pleine répétition de son cérémonial pour l’hommages à l’ancien Premier ministre de la RDC. Selon les organisateurs, plusieurs personnalités dont des chefs d’Etats d’autres pays sont attendus à ces obsèques. 

La dépouille du « Sphinx de Limete » sera finalement conduite en sa dernière demeure le 1er juin. Celui que les Congolais ont surnommé « l’opposant historique » pour l’avoir été pendant le règne de Mobutu, Kabila père et Kabila fils, sera inhumé dans un mausolée spécial érigé dans sa concession de la N’sele à l’Est de Kinshasa.

Sam Sam

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =


Ça Pourrait Vous Intéresser