« Les rassemblements publics sont suspendus, mais les églises ne sont pas fermées » (Jean-Luc Mualu)

Par

Pour limiter les risques de propagation de la pandémie de covid-19 en RDC, le Président de la République avait arrêté il y a deux mois des mesures fortes.  Comme celle concernant les rassemblements dans les lieux publics.

C’est ainsi qu’il a été décidé la fermeture des bars, discothèques et tout ce qui va avec, mais également des écoles et des églises, sur l’ensemble du territoire national. Alors comment s’organisent ces églises pour assurer les réunions de prière ? Lisapo s’est introduit dans les coulisses du culte à la maison.

Même si le pire n’était pas encore arrivé, pour les autorités du pays il fallait accentuer la prévention. L’Etat d’urgence est décrété par Félix Tshisekedi le 24 mars 2020. Toutes les décisions précédentes y sont reprises. Les chefs des confessions religieuses pensent déjà à d’autres alternatives, pour ne pas ralentir l’œuvre de Dieu et maintenir leurs fidèles en communion permanente avec l’église.

Au Centre Evangélique Francophone La Bannière dans la Commune de Barumbu, ils ont un coup d’avance. En effet, les responsables de cette extension de l’église La Borne avaient anticipé la situation. Ils n’ont pas attendu le confinement pour assurer des cultes virtuels à travers les médias sociaux. 

Il est 8 heures du matin ce dimanche 17 mai, moment prévu pour le début du culte. Jean-Luc Mualu réunit sa femme et sa fille dans leur salon pour suivre la retransmission du culte. Ils y retrouvent pratiquement la même ambiance que lors des rassemblements habituels : de la louange, en passant par le temps de prière, suivi d’un enseignement.  

M. Jean-Luc Mualu coordonne la retransmission du culte du dimanche et autres activités pendant la semaine. Avec sa femme, ils gèrent le département de communication de CEF La Bannière,constitué d’une équipe de professionnels.

Le personnel commis à l’enregistrement et la diffusion des programmes se réunit régulièrement en petit comité pour préparer les séances, dans le  respect des gestes barrières.

Maintenir les activités à tout prix

Ce dimanche, c’est le responsable principal de l’église, le pasteur Marcel Bomboko, qui enseigne. Il tire son prêche de la parabole des 10 vierges. Avec comme thème : «  sommes-nous prêts à rencontrer notre Seigneur ? » . 

Jean-Luc Mualu explique : ’’Nous avons tenu à maintenir toutes les activités de l’église, à la seule différence qu’on n’est plus en contact direct avec le public ou les membres’’. Il précise qu’il est également prévu des cultes pour les enfants et les femmes. Pour lui, ce culte en mode virtuel est aussi l’occasion de rappeler les mesures barrières au moment des annonces. 

Commentant cette mesure de fermeture des églises, Jean Luc Mualu est serein. « Les rassemblements publics sont suspendus, mais les églises ne sont pas fermées. Chacun, dans son salon, sa chambre, peut rentrer dans l’intimité de Dieu, sans pour autant se déplacer physiquement. »

Prêche préenregistré, offrandes via mobile banking…

Le culte de ce matin a été enregistré deux jours avant. Contrairement aux deux heures habituelles, il est réduit à une heure, spécialement pour cette période.

En effet, l’église s’est également adaptée par rapport aux nouveaux membres ou de ceux qui veulent une prière particulière. M. Mualu précise. « L’église a prévu des numéros pour ces cas et une équipe de pasteurs est dédiée à ces cas toute la semaine. Il n’y a pas de contacts physiques ».

On réalise bien que les médias et les réseaux sociaux sont devenus les principaux canaux de communication des églises. Hormis un léger réaménagement, la plupart des programmes hebdomadaires ont été maintenus malgré le confinement, grâce à la technologie. 

Par ailleurs, d’aucuns n’ignorent que plusieurs églises se maintiennent grâce aux contributions des membres. Au CEF La Bannière, la caisse permanente, les comptes bancaires et numéros mobile money existent depuis bien longtemps. Et, ceux-ci servent efficacement en cette période d’état d’urgence sanitaire.

Ludo Bopey et BL

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
10 + 16 =


Ça Pourrait Vous Intéresser