in ,

Mise en place d'une commission d'enquête au sénat : la plénière dit "non" à la sénatrice Goya

Au cours de la plénière qui s’est tenue ce jeudi 7 mai 2020, les sénateurs ont examiné la demande de la sénatrice Bijoux Goya Kitenge, concernant la mise en place d’une commission d’enquête, afin de faire la lumière sur le dossier des travaux de réfection de l’hémicycle du Sénat, dont le montant a fait couler beaucoup d’encres. La majorité des sages de la République ont rejeté la sénatrice Goya Kitenge, l’initiatrice de ladite demande. Cette proposition a été débattue à huis clos en marge de la plénière de ce jeudi, tandis-que le vote pour la mise en place ou non de ladite commission a été faite lors une séance plénière publique.

En effet, la semaine dernière, Mme Bijoux Goya avait introduit auprès du Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, une lettre dans laquelle elle sollicitait un éclaircissement, notamment sur la passation des marchés de ces travaux. Le président du sénat, avant de répondre à cette question, avait humilié verbalement la dame. « Vous vouliez mon appui pour devenir questeur du sénat. Vous m’avez dit que nous allons nous faire du fric si vous êtes élue questeur du sénat. Je vous ai répondu que je suis venu au Sénat pour y laisser mon emprunte et non pour faire du fric et que j’en avais pour vivre décemment et faire vivre ma famille », avait-il lâché, devant le regard perdu de le sénatrice Goya. Pour sa part, elle avait répondu coup sur coup à Thambwe Mwamba. Pour elle, il ne méritait pas d’être Président du Sénat.
Notons toutefois que le speaker de la Chambre haute du parlement a présenté ses excuses aux femmes à l’ouverture de la plénière pour ses propos qui ont choqué plus d’un.

Don Boss

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Clinique Ngaliema, CMK, INRB : Fatshi soucieux d'améliorer la prise en charge des malades du covid19

APA/RDC : Evaluation à mi-parcours de l’exécution de la mission de ses consultants