in ,

Mort du juge Yanyi: le procès Kamerhe va se poursuivre

Des morts en cascade à la présidence de la République. Près d’une dizaine de collaborateurs du chef de l’État disparus brusquement en une semaine. Les réseaux sociaux parlent de «morts suspectes». Ce matin, on apprend que le juge président a.i. du Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe et juge-président dans le procès dit des 100 jours, est mort brusquement cette nuit au Centre hospitalier Nganda.

Les réseaux sociaux ont tôt fait de parler d’un «assassinat». Des extrémistes accusent même les protagonistes au procès d’être auteur de ce «crime». Des sources policières indiquent pourtant que Raphaël Yanyi serait mort des suites d’une crise et qu’il aurait rendu l’âme au Centre hospitalier Nganda.

La mort de ce juge dont on a beaucoup apprécié le calme olympien lors des audiences du 11 et 25 mai dans le procès Vital Kamerhe ne devrait pas impacter la suite du procès. Un nouveau président a.i. du Tgi/ Gombe sera sans doute rapidement désigné.

Il est néanmoins possible que la composition de la chambre soit changée, ce qui pourrait retarder la suite du procès. Les membres de la nouvelle composition devront en effet avoir le temps de s’imprégner du volumineux dossier.

On ne sait donc pas dire si l’audience prévue le 03 juin prochain se tiendra. Le nouveau juge président pourrait le repousser à plus tard. Au cours de cette audience, le tribunal devait entendre différentes personnalités invitées comme témoins dans cette affaire.

Il faut rappeler que Raphaël Yanyi avait été désigné président a.i. du Tgi/Gombe il y a près de deux mois à la suite de la suspension du président attitré du Tgi/Gombe accusé d’avoir fait pression sur deux juges pour obtenir d’eux une décision dans le traitement d’un dossier de demande de mise en liberté provisoire d’un prévenu.

FMK

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Covid-19 : l’Union Européenne apporte son appui à l’Hôpital Saint Joseph de Limete

Insécurité au Nord-Kivu : le Député Josué Mufula met en garde le VPM Kankonde