Mort du juge Yanyi : l’UNC de Vital Kamerhe exige l’autopsie par un légiste international

Par

L’Union pour la nation congolaise (UNC) qualifie de “cybercriminalité” les attaques distillées sur les réseaux sociaux. Ces attaques, selon l’UNC, lui attribuent la mort du juge Raphaël Yanyi et des décès à la présidence de la République.

Dans un communiqué signé le 30 mai par son secrétaire général a.i., Aimé Boji, le parti de Vital Kamerhe exige “l’implication d’un médecin légiste indépendant et international pour autopsier le corps du jugé décédé dans des circonstances non encore élucidées jusqu’à ce jour“.

Le juge Raphaël Yanyi est décédé le mercredi 27 mai dernier dans des circonstances non encore élucidées. Deux jours auparavant, il avait dirigé la deuxième audience du procès Vital Kamerhe et consorts contre la République. Et ce, dans le dossier de détournement des fonds des maisons préfabriquées dans le cadre du programme d’urgence des cent premiers jours du chef de l’Etat.

Ci-dessous le communiqué de l’UNC :

SN

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =


Ça Pourrait Vous Intéresser