Partenariat CONAFED-MONUSCO : Engagement pris mardi 28 janvier 2020 à Kisenso

Par

Le partenariat entre le Comité National Femme et Développement (Conafed) et le Réseau des Femmes de la Police de la MONUSCO a été conclu mardi 28 février 2020 à la maison communale de Kisenso en présence de la ministre provinciale des affaires sociales, genre et personnes vulnérables, Laeticia Bena Kabamba ; de la Présidente du Réseau des femmes de la Monusco, Seynabou Diouf accompagnée de son staff; de la Secrétaire Permanente du Conafed Jeanne Nzuzi Nsamba ainsi que le représentant du bourgmestre de la commune de Kisenso.

Des femmes des communes de Maluku, Lemba, Ngaba, Matete et Kisenso formées par le CONAFED sur les VSBG et différentes thématiques ont marqué leur présence à cette activité.
L’occasion était tout donnée à la ministre provinciale des affaires sociales, genre et personnes vulnérables de rappeler que les Ongs et associations sont des partenaires du gouvernement. « Les violences dans toutes ses formes, doivent être dénoncées pour que les auteurs subissent la rigueur de la loi. Le numéro « 116 » est à votre portée pour dénoncer les cas des violences », a-t-elle fait savoir.

Prenant la parole à son tour, la présidente du Réseau des femmes de la police Monusco a indiqué que la police de la Monusco est meilleure de toutes en matière de violences sexuelles et basées sur le genre. « Vous avez la composante la plus dynamique de la Monusco devant vous. La jeunesse que vous représentez est un élément essentiel de choix pour un partenaire, une chance de plus pour que notre partenariat aille de l’avant », a-t-elle déclaré.
Des pagnes, sacs de riz et de farine de maïs, bidons d’huile, jus et savons ont été distribués aux femmes en cette circonstance. Mme Laeticia Seynabou Diouf de préciser : « Nous sommes venus vous dire saluer et en bon africain, on ne vient pas les mains vides. Ceci ne reflète pas votre valeur mais plutôt un signe d’amour entre frères et sœurs. Nous sommes disposés à vous donner la main pour faire avancer la RDC. Surtout dans les domaines de l’agriculture, du petit commerce, de la couture pour lutter contre les VSBG ».

La Secrétaire Permanente du CONAFED, Mme Jeanne Nzuzi a pour sa part souligné que son organisation était ouverte au partenariat avec la Monusco. « Les femmes encadrées par le Conafed veulent continuer avec le projet de lutte contre les VSBG. Nous allons aider nos communautés à comprendre qu’est ce que la Monusco, ce qu’elle fait en RDC et comment nous allons travailler ensemble pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, et pour qu’il ait développement dans nos communes et aussi dans l’ensemble de la RDC », a-t-elle souhaité. Elle a remercié la ministre provinciale du Genre et la Monusco pour cette cérémonie.
Il sied de signaler que c’est à l’issue d’une séance de sensibilisation aux femmes et jeunes de Kisenso sur les VSBG que la Monusco a rencontré le Conafed, à travers le projet de lutte contre les violences faites aux femmes par l’accès aux services sociaux de base.

Génie Mulobo

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
22 − 18 =


Ça Pourrait Vous Intéresser