in , ,

Pénurie de carburant à Kinshasa : En attendant l’arrivée de 28.000 tonnes métriques d’essence, Didier Budimbu lève la mesure de contingentement

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo par le truchement du ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a levé la mesure de contingentement afin de pallier la pénurie d’essence observée ces derniers temps à Kinshasa.

La cellule de communication du ministère des Hydrocarbures indique que cette décision a été prise par le ministre Didier Budimbu au terme d’une terme d’une rencontre qu’il a présidée ce vendredi 09 septembre 2022 avec les entreprises opérant dans la logistique pétrolière (SEP Congo et LEREXCOM) dans l’objectif de voir la possibilité d’augmenter la ratio de distribution de l’essence.

« Une bonne nouvelle pour les kinois est qu’un autre bateau commandé par le gouvernement arrive ce 11 septembre avec 28 mille tonnes métriques d’essence. Raison pour laquelle, le ministre des Hydrocarbures a instruit les sociétés pétrolières de la levée de ce plan de contingentement et de servir les kinois. Déjà ce vendredi 09 septembre, [Ndlr : un lot de] 1300 mètres cubes sera servi à la population afin de maîtriser la situation qui, à l’évidence, conduira à un retour à la normale », rapporte la cellule de communication du ministère des hydrocarbures.

Elle ajoute que la décision prise par Didier Budimbu vise « à répondre au flux important de la demande occasionné par la spéculation dans la vente de l’essence principalement concernée. Avec cette grogne quasi générale que cela a engendrée ».

« La distribution pour la commercialisation de l’essence était limitée à 620 m³/jour, alors que la commercialisation habituelle oscille généralement autour de 1100 m³ », poursuit la même source.

Le ministère des hydrocarbures révèle que ce plan de contingentement avait été ordonné pour maintenir la capitale à flots, en attendant l’arrivée du bateau pour ravitaillement le 14 septembre prochain. À l’en croire, l’essence n’était pas en rupture à Kinshasa. Par contre, « le plan de contingentement était une manière préventive pour éviter la rupture totale avant l arrivée des navires ».

Pour renchérir, le ministre des hydrocarbures Didier Budimbu, a instruit la Police afin qu’elle assure la fluidité des citernes de SEP Congo et de LEREXCOM qui vont procéder à la distribution de 1300 m³ ce vendredi.

Elie Ngandu

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

RDC : la CENI tient à la production locale des supports et outils de sensibilisation sur le processus électoral

RDC : la BCC met en garde contre des sites d’investissement en ligne