Procès 100 jours : des indices troublants décelés sur le corps du juge Yanyi

Par

Le Juge Yanyi Ovungu est décédé de suite d’une hémorragie intracrânienne résultat d’un traumatisme cranio-encéphalique”. C’est un communiqué officiel du Ministère de la Justice qui révèle les détails de l’autopsie opérée sur le juge décédé.

Le Vice-premier Ministre de la Justice, qui signe ce communiqué, annonce également l’ouverture d’une enquête judiciaire. Celle-ci va permettre “d’élucider les circonstances de ce meurtre, d’en identifier les auteurs et les sanctionner”.

Le Juge Yanyi Ovungu, président du Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe est décédé subitement d’une crise cardiaque dans la nuit du mardi au mercredi 27 mai d’après la police. Il présidait le procès dit des 100 jours qui oppose l’État congolais et le directeur de cabinet du président de la République et de deux autres accusés, jugés pour le détournement de quelque 50 millions de dollars de fonds publics,

Sa mort intervenue quelques jours avant la troisième audience dudit procès, a suscité une vague d’indignation et d’interrogations dans le pays .

Ci-dessous le communiqué du Ministre de la Justice :

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =


Ça Pourrait Vous Intéresser