Procès 100 jours : Jammal revient sur ses propos et reconnaît avoir déjà rencontré Vital Kamerhe

Par

Le patron de l’entreprise Samibo, Samih Jammal, accusé de détournement des deniers publics dans le projet d’érection des 1500 maisons préfabriquées dans le cadre du programme d’urgence des cent jours du président de la République, a reconnu finalement avoir déjà rencontré Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’Etat.

“J’ai rencontré M. Kamerhe seulement deux à trois minutes”, a-t-il reconnu. Après que le témoin Pierre Kangudia, ancien ministre en charge du Budget, ait révélé l’avoir croisé dans la salle d’attente du bureau du directeur de cabinet du chef de l’Etat.

Au premier jour de l’audience, Samih Jammal avait pourtant nié avoir rencontré physiquement Vital Kamerhe. Ce dernier avait soutenu la même chose. ” Il ne m’a pas rencontré, mais mes experts techniques. Même si c’était le cas, je ne vois pas de problème”, a essayé de rectifier Vital Kamerhe.

Le procureur général accuse le directeur de cabinet du chef de l’Etat d’avoir accordé ce marché des maisons préfabriquées de gré à gré à Samibo. En échange, des gratifications dont une parcelle à Ngaliema accordée à sa fille Soraya Mpiana.

SN

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =


Ça Pourrait Vous Intéresser