Procès 100 jours : un Député national plaide pour la réquisition des containers bloqués dans des ports

Par

Alors que le procès 100 jours reprend ce jeudi 11 juin 2020 et sera principalement consacré aux plaidoiries, le Député national Dhedhe Mupasa lève le ton. Il sollicite, travers le Ministère de transport et voies de communication, par le biais de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), qui a des représentants dans tous les ports du monde de réquisitionner tous ces containers. Cela, afin d’éviter que ces containers soient soumis à la vente publique à cause d’un dépassement de délai.

Pour l’élu d’Idiofa (Kwilu), cette démarche va épargner le gouvernement d’une double perte. Il s’agit de l’argent et des marchandises que sont les maisons préfabriquées stockées dans lesdits container.

« Parce que la réglementation en la matière ne tient pas compte de la qualité du propriétaire des biens abandonnés. Le port soumet tout le monde aux mêmes conditions. Mais, il faut que l’OGEFREM puisse se présenter déjà pour récupérer ces containers. Sinon, l’État va perdre et l’argent et les containers. Ça sera un manque à gagner pour la République », a-t-il déclaré.

À l’en croire, dans beaucoup de procès , la RDC perd toujours parce qu’elle néglige certains aspects. “Pendant que le procès est en cours, a-t-il ajouté, l’on pourrait déjà réquisitionner les containers. Ça serait une bonne chose”.

Lors de la dernière comparution la semaine dernière, Samih Jammal, Responsable de l’entreprise SAMIBO avait affirmé haut et fort que les containers seraient au port de Dar-Es-Salam (Tanzanie), à Matadi et à Lobito (Angola). Et que ces ports menaçaient d’une éventuelle vente aux enchères si les containers n’étaient pas levés.

Don Boss

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =


Ça Pourrait Vous Intéresser