in , ,

RDC/2023 : des négociations politiques en gestation

Urne lors des élections législatives et législatives en RDC /Photo droit tiers

À deux ans de la tenue des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales et locales, personne ne sait dire avec exactitue si celles-ci auront lieu. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) censée organiser cette bataille politique n’a pas de bureau jusque-là. La faute aux chefs des confessions religieuses qui n’arrivent pas, depuis plus de deux ans, à se mettre d’accord sur le nom du successeur de Corneille Nangaa. 

La conséquence est qu’avec le retard pris avec la désignation du nouveau président de la CENI, il est difficile pour la centrale électorale de convoquer les électeurs dans le délai prévu par la Constitution. Et pendant ce temps, certains partis et regroupements politiques de l’opposition ne veulent pas entendre du glissement.

Parmi les regroupements politiques qui s’opposent à l’organisation des élections après 2023 figure en tête, la coalition Lamuka dirigée par le duo Muzito-Fayulu. Plusieurs autres organisations de la Société civile, notamment les églises catholique et protestante qui ne jurent que sur la tenue des elections lors de la date prévue. Ni avant, ni après !

Difficile d’organiser les élections en 2023

Pour plusieurs experts en matière électorale, il paraît impossible à la RDC d’organiser ces élections en 2023. Car, au-delà du retard pris dans la mise ne place du nouveau bureau de la CENI, il sajoute l’épineux problème de manque de moyens.

Face à ces difficultés, l’idée de mettre tous les acteurs, mieux, toutes les forces vives de la nation prend de l’épaisseur dans les officines politiques. Ainsi, il nous revient d’apprendre que des consultations se tiennent dans l’informel pour convaincre tous les camps d’engager des pourparlers afin de se mettre d’accord sur l’année de la tenue des élections.

Selon certaines sources, c’est dans ce cadre qu’il faut comprendre le projet de calendrier présenté il y a deux semaines par les leaders de la coalition Lamuka. C’est aussi dans ce cadre, ajoutent nos sources, que la désignation du président de la CENI pourrait avoir lieu.

RKM

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

V.Club : le choix de l’entraîneur Dominique Cionci divise

RDC- Banque mondiale : entrée en vigueur de l’accord de financement du projet « Kin-Elenda »