RDC : célébration du 30 juin prochain dans la méditation

Par

La commémoration de ce 30 juin se fera dans la méditation. C’est la décision issue de la 35e réunion du Conseil des ministres tenue vendredi 13 juin. Ce, compte tenu des circonstances particulières liées à la crise socio-économique occasionnée par la pandémie de Covid-19.

Ainsi, au regard de cette situation particulière, le Président de la République a engagé le Gouvernement à réserver le budget qui avait été prévue pour la fête du 30 juin aux personnels soignants au front dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Mais aussi aux forces armées en guise de prime pour leurs actes de bravoure et d’héroïsme.

Par ailleurs, le compte rendu de cette réunion évoque également la vente prochaine de la maison de l’artiste Papa Wemba. Informé de cette situation, le Chef de l’Etat a engagé le Gouvernement à travers le Ministre en charge de la Culture, d’examiner, dans le bref délai, la possibilité de racheter, pour le compte de l’Etat, la résidence ainsi mise en vente. Objectif : en faire, après les travaux d’aménagements appropriés, un musée où sera installé un studio d’enregistrement.

Dans un autre registre, alors que les tractations vont bon train pour la désignation du président de la CENI, ce samedi, les organisations de la société civile “acquises aux réformes électorales préalables à la désignation des membres de la CENI”, ont notamment demandé au Parlement, à travers un communiqué, d’arrêter le processus de désignation des membres de la CENI en cours. Elles envisagent avant tout la restructuration de la centrale électorale congolaise.

A côté cela, en observant le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Conseil d’Etat, le FCC se dit préoccupé par le recours abusif devenu récurrent de la force publique pour régler des conflits inter ou intra-institutionnels. Là où des règles du jeu sont claires et fixées par la Constitution.

BL

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
5 + 12 =


Ça Pourrait Vous Intéresser