in , ,

RDC : Kamerhe, liberté provisoire sous condition 

La nouvelle était dans les tuyaux depuis plusieurs jours. C’est ce lundi 6 décembre qu’il vient d’être confirmée. Vital Kamerhe, l’ancien Directeur de cabinet du chef de l’Etat vient de bénéficier d’une mise en liberté provisoire. La décision devrait être sanctionnée par un communiqué officiel de la Cour de Cassation et une notification à l’attention du concerné.

C’est depuis le vendredi que la décision a été prise“, confient des sources proches de la Cour de Cassation qui ajoutent que l’ex-dircab de Tshisekedi devra payer une somme de 500 mille dollars avant de quitter sa cellule. Le président de l’union pour la Nation (UNC) et directeur de campagne de Félix-Antoine Tshisekedi lors de la présidentielle de 2018 va donc reprendre sa vie normale.

Vital Kamerhe avait été condamné au second à l’issue du procès dit de “100 jours”. Il avait été accusé de détourner plusieurs milliers de dollars destinés à la construction des maisons destinées aux militaires et aux policiers.

Cependant, une question reste posée. Quel sort lui sera réservé à presqu’un an de la tenue des nouvelles élections ? Lui qui n’a jamais caché ses ambitions présidentielles ?

RKM

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Elections 2023: la CENI dispose d’une feuille de route

Actualisation des mesures anticovid : la même méfiance et le même scepticisme chez les kinois