in , , ,

RDC : la maternité gratuite déjà disponible dans ces hôpitaux


Au total, 9 zones de santé ont procédé à l’accouchement et des consultations prénatales et post natales gratuits dans la ville province de Kinshasa. C’est ce qu’a fait savoir le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention Jean-Jacques Mbungani samedi 23 juillet dernier lors d’une descente sur terrain. L’objectif était de s’assurer que les femmes et les nouveau-nés de la ville province de Kinshasa bénéficient de l’accès gratuit aux soins prénataux, aux accouchements et aux soins post-nataux de qualité.


Il s’agit entre autres des hôpitaux et centres hospitaliers de référence de Kikimi au quartier Mikondo/Ndjoko ; Centre Hospitalier de Kingasani (ex-Hôpital des Sœurs), dans la commune de Kimbanseke ; à Roi Baudouin 1 et à l’hôpital Biamba Marie Mutombo, dans la commune de Masina ; Hôpital Sino-Congolais et l’Hôpital Général de Référence de N’djili (ex-Mama Mobutu).


” Le ministère de la Santé Publique Hygiène et Prévention représenté par la vice-ministre ici présente, moi même ainsi qu’une forte délégation des membres du ministère, avions tenu à visiter toutes les structures sanitaires de Kin Est qui contribuent à la gratuité de l’accouchement ainsi que les consultations prénatales et post natales. Il est important parce-que vous savez que depuis le 30 juin dernier, le chef de l’État a promis à la population congolaise en commençant par Kinshasa de la gratuité de l’accouchement ainsi que des consultations avant et après la naissance. Aujourd’hui, nous sommes venus faire l’état des lieux, nous avons constaté que 9 zones de Santé dans la ville province de Kinshasa font déjà de la gratuité de l’accouchement et des consultations prénatales et post natales “, a déclaré Jean-Jacques Mbungani devant la presse.


Il a par ailleurs indiqué que le programme de la gratuité de maternité qui est déjà en expérimentation dans quelques structures sanitaires de Kinshasa devra coûter au gouvernement 35 millions USD par année.

” Nous avons commencé dans les hôpitaux de la Tshangu où nous avons rencontré un personnel qui fait un travail formidable et également une population qui demande la prise en charge de l’État et cette prise en charge sera garantie “, a-t-il ajouté.


Le ministre de la santé a échangé avec des Médecins chefs de zone de santé, des responsables et des Médecins Directeurs de tous ces établissements. Chacun a saisi l’occasion pour remettre au patron de la Santé un mémorandum dans lequel il présente ses doléances ou autres difficultés ressentis dans le fonctionnement de sa formation sanitaire.
Gestionnaire de l’Hôpital de Kisangani, la Sœur Claudia Nicole a pour sa part remercié le gouvernement de la RDC à travers cette initiative.

” Je suis contente que le ministre descende sur terrain pour rencontrer la population et palper du doigt, les réalités dans nos hôpitaux. Cette initiative louable permet de protéger les mamans qui portent la vie pour le futur du pays. Vous avez vu l’état de la route qui mène vers notre hôpital. C’est difficile d’y accéder en voiture. Il y a aussi un problème d’insécurité à l’extérieur. Voilà nos difficultés majeures “, a-t-elle souligné.


Il sied de rappeler que dans son adresse à la nation le 30 juin dernier, le Président de la République, Félix Tshisekedi avait évoqué la mise en place du programme d’accès gratuit aux soins de qualité pour la femme enceinte, les accouchements et les soins aux nouveaux nés dans l’ensemble des zones de santé de Kinshasa et progressivement, dans d’autres provinces du pays.


Génie Mulobo

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Manifestations Anti-Monusco à Goma : le prix de transport fortement impacté

RDC : Kabund livré à la justice par le bureau Mboso