in ,

RDC : l’Union européenne maintient ses sanctions contre des proches de Joseph Kabila

Parmi les onze personnalités concernées, il y a notamment Emmanuel Ramazani Shadary, Kalev Mutomb, Evariste Boshab et John Numbi.

Ils sont onze à avoir été sanctionnés par l’Union européenne depuis 2016 pour ” entraves au processus électoral et aux violations des droits de l’homme”. Leurs avoirs ont été saisis et sont interdits de séjour sur le sol européen.

Depuis la première alternance à la tête du pays avec l’élection de Félix-Antoine Tshisekedi, ils demandent en vain la levée de ces sanctions.  La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) vient de rejeter leur dernière demande dans une série de jugements rendus le 15 septembre.

La CJUE justifie sa décision par les potentielles responsabilités des plaignants dans des violations des droits de l’homme commises avant et après le cycle électoral.

Parmi ces sanctionnés, il y a l’ancien ministre de l’Intérieur et dauphin de Joseph Kabila à la présidentielle de 2018, Emmanuel Ramazani Shadary, l’ancien administrateur de l’Agence nationale des renseignements (ANR), Kalev Mutond ; l’ancien chef de la police et inspecteur des armées John Numbi et ou encore l’ex-vice premier ministre de l’intérieur Evariste Boshab.

SN

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

TRANSCO : installation ce mardi de la commission d’enquête sur le comité suspendu

Arrêtez d’humilier le chef !