in ,

RDC : pourquoi le gouvernement camouflait l’achat de ses équipements militaires

Un rapport du groupe d’experts de l’ONU révèle qu’entre 2012 et 2019, le gouvernement congolais a commandé et obtenu des équipements militaires sous l’appellation “produits agricoles”.

La République démocratique du Congo est-elle sous embargo des Nations unies pour l’achat d’arme ? Cette question continue à alimenter la confusion dans l’opinion. Et pourtant le pays n’est plus sous embargo depuis 2008 et peut donc librement commander les matériels de guerre, à condition que le fournisseur notifie la livraison auprès du comité des sanctions.

Mais un rapport du groupe d’experts des Nations unies sur la RDC révèle que le gouvernement congolais, sous Joseph Kabila, a présenté les livraisons d’équipements militaires comme des achats de “produits agricoles’’ pour des montants qui atteignaient plusieurs dizaines de millions de dollars.

Le rapport précise qu’entre 2012 et 2015, la Banque centrale du Congo (BCC) a versé un peu plus de 29 millions de dollars à la société Netwest Finance pour l’acquisition d’équipements militaires à destination du ministère congolais de la défense sous appellation “d’équipements agricoles”. Pensée par François Olenga, ancien chef de la maison militaire du président Joseph Kabila, cette stratégie s’est poursuivie jusqu’en 2019.

Mais pourquoi cette dissimulation ? Selon Africa Intelligence, c’était une manière pour le gouvernement congolais de contourner la « frilosité » des banques commerciales face à des commandes en lien avec l’armement.

Sous Tshisekedi, s’ils ne font pas mention à cette stratégie, les experts onusiens notent toutefois que certains fournisseurs continuent d’omettre de notifier leurs livraisons d’équipements militaires au comité des sanctions. L’exemple du fournisseur brésilien Condor Non-Lethal Technologies (CONDOR), qui a passé un contrat en 2021 de 3 millions de dollars avec les autorités congolaises ou encore de la société congolaise Osiris, qui a importé du matériel non létal livré aux forces de défense et de sécurité.

SN

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Cour constitutionnelle : Dieudonné Kamuleta élu président

RDC : Kinshasa accueille la formation sur les procédures du Fonds Européens de Développement (FED)