Tshisekedi cherche le remplaçant de Delphin Kahimbi, décédé

Par

Le renseignement militaire des FARDC n’a toujours pas de chef depuis le décès du général Delphin Kahimbi. Rien ne filtre sur le choix que va opérer le président Tshisekedi. Des noms sont cités mais rien n’est sûr.

Toutefois, le prochain chef du renseignement militaire devra être, à coup sûr, un militaire de terrain. Aussi, il devra posséder des capacités diplomatiques pour gérer les relations avec les alliés de la RDC et ses voisins. Surtout dans la partie Est de la RDC qui est souvent en proie à des incursions et massacres par des groupes armés.

Rappelons que le Général Kahimbi a été retrouvé mort pendu, le 28 février à son domicile. Quelques jours après avoir été destitué de ses fonctions et arrêté.

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
3 + 4 =


Ça Pourrait Vous Intéresser