Vodacom Ligue 1 : Mazembe, la forteresse imprenable !

Par

Ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. La sagesse de ce vieil adage a eu tout son sens ce dimanche 15 décembre 2019 lors du classique du football congolais, comptant pour la ligue nationale de la Division I, entre TP Mazembe et Daring Club Motema Pembe soldé sur le score de 2 buts à 0 à Lubumbashi. 

Dans un stade quasi rempli et acquis à la cause des corbeaux, les joueurs immaculés n’ont pas finalement réussi à écraser les Noirs et blancs comme l’avait promis Vidiye Tshimanga, leur Boss. Avec un style de jeu moyen, DCMP s’est heurté à la résistance du Tout puissant Mazembe, imbattable depuis le début du championnat. Cette muraille en béton armé difficile de franchir. 

À force de vouloir forcer, la machine vert et blanc s’en est sortie avec deux bosses, soit deux buts. Tous encaissés en seconde période au bout de 63 minutes. D’abord par Patou Kabangu sur un tir fumant imparable pour le très expérimenté Mouko Barel. Puis par le capitaine Rainford Kalaba à la 85′ . 2 – 0, la fameuse machine à écraser du DCMP est tombé en panne ! La forteresse katangaise est restée imprenable.

Un échec qui pèse lourd sur les dos des Kinois pour avoir chanté la victoire avant la guerre. Ce n’est qu’une bataille perdue et non pas la guerre, estiment les dirigeants Imaniens. ” Pour une fois, la défaite ne fait pas mal, car le jeu était à la hauteur des deux très belles équipes d’Afrique. Deux erreurs se sont payées cash et le meilleur a gagné. Fier de nos joueurs et de notre staff. Merci aux supporters de Lubumbashi. Vous avez été supers. Cap sur le prochain match !”, a tweeté Vidiye Tshimangat après ce revers. 

Mazembe prend ainsi le large à la tête du classement avec 35 points en 13 matches livrés. Dcmp reste à la 4è place avec 25 points pour le même nombre de sorties. Juste derrière Bazano et V.club avec 28 et 15 matchs chacun. 

Bahatiquement

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
24 − 21 =


Ça Pourrait Vous Intéresser