in , ,

Vodacom Ligue1 : les frais de transport des équipes totalement pris en charge par le gouvernement

Le gouvernement a décidé d’apporter une aide substantielle au football congolais en prenant en charge les frais de transport de toutes les équipes engagées dans le championnat de la Vodacom Ligue 1 durant toute la saison 2020-2021. La décision a été prise au cours du conseil des ministres tenu vendredi dernier.

Le chef de l’Etat a en effet estimé que le football congolais durement frappé par les effets pervers de la pandémie à coronavirus méritait ce coup de pouce en vue de sa relance.
Le championnat de la Linafoot devrait, selon le calendrier publié récemment, débuter le 25 septembre prochain. Les ministres du budget, des finances ainsi que celui des sports ont été chargés de matérialiser cette volonté du chef de l’Etat appuyée par le gouvernement. Aucun chiffre n’a été annoncé au sujet de cet apport du gouvernement.

On doit toutefois relever que les frais de transport des équipes est sans doute le poste le plus important dans l’organisation des rencontres de la Vodacom Ligue 1. Si certaines grandes équipes comptaient sur leurs moyens propres, d’autres devaient recourir aux apports des gouvernements provinciaux, dont les finances sont aussi durement frappées. C’est ainsi qu’il est arrivé que certaines rencontres soient reportées, causant un chamboulement du calendrier. Pour faire face à ces contraintes, certaines équipes sont obligées de jouer toutes leurs rencontres contre leurs adversaires se trouvant dans une même ville. C’est particulièrement le cas pour les villes de Lubumbashi et Kinshasa disposant de plusieurs équipes participant au championnat.

Outre cette prise en charge du gouvernement pour les frais de déplacement, la FECOFA avait déjà décidé de délivrer gratuitement les licences aux joueurs des équipes des Ligues 1 et 2 et s’est aussi engagé à payer leurs frais de participation à ces compétitions.

Au cours de la même réunion du conseil des ministres, le gouvernement a décidé de relancer les travaux de réhabilitation du stade des martyrs afin qu’il réponde aux standards internationaux et éviter ainsi au pays toute sanction pour non-conformité à ces standards. « Le conseil des ministres a également décidé, à l’initiative du chef de l’Etat, de réactiver le dossier y relatif qui est en souffrance, aux fins du parachèvement, dans un délai raisonnable, des travaux de modernisation du stade des martyrs de la pentecôte », peut-on lire à ce sujet dans le compte-rendu du gouvernement.

Voilà qui devrait réjouir les amoureux du sport-roi en RDC. Mais, les autres fédérations sportives attendent, elles aussi, bénéficier de la même attention de la part du gouvernement en vue de la relance de leurs activités. On note enfin que le pays ne dispose toujours pas d’un grand gymnase ou complexe omnisports pouvant accueillir les compétitions de basketball, de handball ou de volley-ball. Le site situé à côté du stade des martyrs et qui devrait recevoir cette installation n’est toujours pas mis en valeur.

N’tombo Lukuti

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

39 diacres ordonnés prêtres à la cathédrale Notre Dame du Congo

La très défaillante Snel se moque de nous