in , ,

Week-end mouvementé à Kinshasa : Massaro arrêté, Mukuna contre Kikaya, Kamerhe soutient Kabund

  • Kinshasa s’est réveillée samedi 16 mai 2020, avec la nouvelle de l’arrestation de Daniel Shangalume Nkingi. Il est accusé d’être impliqué dans le scandale financier des travaux des 100 jours. Aux côtés de son oncle et Directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe. En cavale depuis plus d’un mois et contre toute attente, les services de renseignements ont mis la main sur lui à Kenge dans le Kwango. C’était en début de soirée du vendredi 15 mai. Après avoir passé sa première nuit à l’ANR, il doit être entendu sur PV dès ce lundi 18 mai 2020, au Parquet général près la Cour d’appel Kinshasa/Matete.
  • Le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a procédé à la fermeture depuis ce samedi, du marché central. Objectif : effectuer des travaux de modernisation. Les communes avoisinantes ont été financées pour qu’elles aménagent des espaces dans leurs différents marchés pour accueillir provisoirement des commerçants venus de ‘’Zando’’.
  • Le Président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe est contre la destitution de Jean Marc Kabund, à son poste du 1er Vice-président du Bureau de la Chambre basse du parlement. Depuis sa cellule de la prison centrale de Makala, le Directeur du cabinet du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a rédigé un communiqué appelant tous les militants de sa formation politique à apporter leur soutien à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti partenaire dans l’alliance CACH.
  • Quelques membres de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa ont marché pour demander la libération de leur Evêque, Pasteur Pascal Mukuna. Il est détenu depuis mercredi dernier, à la prison centrale de Makala. L’Evêque Mukuna est accusé de viol, menace de mort et rétention illicite d’un certificat d’enregistrement d’une propriété située dans la commune de Bandalungwa.

Don Boss

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

" Pas de monnayage des cadavres dans les hôpitaux", selon le Ministère de la Santé

17 mai 1997 : libération pour qui ? Témoignage de Franck Baku Fuita