in , ,

Baobab de Stanley : l’un des sites touristiques les plus visités en RDC

Dans la ville de Boma,  Kongo – central le Baobab de Stanley, un arbre que le premier explorateur de la RDC a utilisé comme abri, est une attraction unique. Ce baobab serait vieux de  7 siècles.

Pendant son passage en République démocratique du Congo, l’objectif fixé par Stanley, de nationalité américaine d’origine anglaise, était de découvrir la source du fleuve Nil. A partir de l’océan Indien, Stanley est arrivé à Boma le 09 août 1877.

Selon M. Jhon Makusuna, responsable du site, à cette époque-là, la ville de Boma n’existait pas encore. Seul un petit village où vivaient des autochtones. Stanley a passé deux nuits dans cet arbre pendant que ses esclaves ont dormi à l’extérieur, raconte Makusuna qui pense que ce baobab creux peut résister plus de mille ans.

« L’Etat congolais a créé une porte artificielle pour permettre aux touristes d’y accéder. Stanley s’est trompé de chemin. Il a fait fausse route. C’est pourquoi son objectif de découvrir le fleuve Nil n’a pas été atteint car, ce dernier s’est retrouvé au fleuve Congo. Il est reparti par l’océan atlantique pour rejoindre l’Europe. Cet espace est à ce jour, un site touristique où les touristes congolais et étrangers s’y rendent pour palper du doigt la réalité d’une partie de l’histoire de la RDC ».

Stanley est né le 28 janvier 1841. Il est décédé le 10 mai 1904 en Angleterre.

Génie Mulobo

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Catastrophes naturelles en RDC : les organisations paysannes lancent la campagne de collecte des fonds pour les victimes

Droits à l’avortement : agents et cadres de l’administration impliqués dans la vulgarisation du Protocole de Maputo