Tribune du Pr Henri Mova Sakanyi : Lutte contre le COVID-19, les scientifiques africains doivent agir ensemble dans une perspective transfrontalière

Par

L’Afrique doit passer à l’étape de la mutualisation des efforts étatiques dans la lutte contre le Covid-19. Trop de mesures prises par des Etats particuliers risquent de rentrer en contradiction et fragiliser les dispositifs pour contrer la pandémie. Il faut harmoniser les actions, dégager une philosophie de lutte dans le sens d’agir ensemble. L’égoïsme devra être banni. La pandémie ignore les frontières.

Après le premier niveau d’actions étatiques et des sociétés au sein des Etats, l’heure est venue de se concerter pour consolider les mécanismes et de rendre plus efficientes les actions entreprises. Les scientifiques doivent agir ensemble dans une perspective transfrontalière.

La coopération inter-africaine pourrait aider devant la faiblesse de moyens de riposte et la pauvreté des systèmes de santé. L’union fait la force. Malgré sa pauvreté, en coalisant ses forces l’Afrique pourrait mieux s’en sortir, en combattant collectivement et en associant ses maigres moyens logistiques. Le partage et la solidarité seront plus productives que l’opulence dans cette lutte. Aide-toi et le ciel t’aidera. Que les Africains lancent un plan d’action commun pour faire face au Covid-19. Le plus tôt sera le mieux.

En tirant les leçons des expériences des pays extra-continentaux durement touchés, l’Afrique pourrait mieux s’en sortir. Il coûte moins cher de prévenir que de guérir.

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
27 ⁄ 3 =


Ça Pourrait Vous Intéresser