Sud-Kivu : le gouverneur Theo Ngwabidje visite les médias de Bukavu

Par

Le gouverneur du Sud-Kivu, Theo Ngwabidje a visité, le mercredi 13 mai, les différents médias qui opèrent dans la ville de Bukvu. A travers cette tournée, il voulait se rendre compte des conditions dans lesquelles travaillent les journalistes de sa juridiction.

La Radio télévision Nationale congolaise( RTNC), est le premier media visité par le gouverneur Théo Ngwabidje. Il a été reçu par le Directeur provincial Kyungu Silimu. Celui-ci a présenté au chef de l’exécutif provincial les difficultés auxquelles fait face cette chaîne publique. L’autorité provinciale a salué le professionnalisme qui anime les agents de la RTNC/Bukavu malgré les difficultés évoquées par son Directeur provincial. Au total, la RTNC/Sud-Kivu compte 5 sous-stations : Uvira, Baraka, Fizi centre, Walungu et Idjwi. La RTNC Bukavu compte près de 89 agents dont 23 femmes ainsi qu’une soixantaine de collaborateurs.

Le numéro Un de la province s’est par la suite rendu à la radio ” Maendeleo”, “Canal futur”, ” Maturité télé 9″, “Hope chanel TV”,” Iriba FM”, “Vision shala”, “Radio svein”, “Rvgl”, “Eka FM”, “Eadio Maria”, ‘la Radio Okapi”. Il a réalisé, à l’issue de sa tournée que tous ces médias se heurtent au problème de fiscalité très élevé. C’est la cause même du blocage de certaines chaînes de radios et télés à fonctionner comme il se doit. D’autres médias fonctionnent sur base des redevances extérieures, en cette période de covid-19. Ils éprouvent des difficultés de fonctionnement.

” Les difficultés et problèmes posés par tous ces médias sont similaires”, a expliqué le gouverneur Théo Ngwabidje. Il est temps que tous ces médias produisent un mémorandum commun sur leur situation pour examen. Il n’a pas manqué de les encourager pour le travail abattu surtout en ce moment où la pandémie du COVID-19 est réel, non seulement en République Démocratique du Congo mais à travers le monde entier.

Théo Ngwabidje a une fois de plus appelé tous les médias à la responsabilité face au traitement de l’information sur le covid19. Car cet ennemi invisible est réel et il ne faut pas le banaliser. “Le Sud- Kivu a gagné une bataille mais pas toute la guerre”, a-t-il dit. Il a ensuite promis de soutenir tous les médias car ils servent de canaux de transmission d’informations. Il a invité tous ces médias de rester toujours proche de la population non seulement durant cette période de la pandémie tout en s’engageant à les accompagner dans leur lutte d’informer la population. C’est aux installations de RENATELSAT que le chef de l’exécutif Provincial a clôturé sa visite.

Le gouverneur s’est engagé à accompagner tous les médias dans sa province pour mieux exercer leur métier tout en respectant la déontologie professionnelle.

Perpetue Luk

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
3 × 8 =


Ça Pourrait Vous Intéresser